12 mars 2015
50e Finale des Jeux du Québec
Richelieu-Yamaska revient avec 21 médailles d’or
Par: Maxime Prévost Durand

La région Richelieu-Yamaska n’a peut-être pas battu sa marque de 43 médailles établie en 2013 à Saguenay lors de la 50

Pas moins de 41 médailles ont été ­amassées par la délégation, la plaçant au 7e rang à ce chapitre parmi les 19 régions représentées. Richelieu-­Yamaska a ­cumulé tout au long de la compétition 21 médailles d’or, le ­quatrième plus haut total. Elle a été devancée seulement par les régions de la Rive-Sud, de Montréal et de ­l’Outaouais sur ce point.

Au classement des régions, qui prend en compte l’ensemble des ­performances des athlètes, Richelieu-Yamaska s’est classée au 12e rang.

« Au final, on s’est amélioré d’un rang par rapport aux Jeux de Saguenay, a fait remarquer la chef de mission, Diane ­Gosselin. On sait qu’il y a encore du ­travail à faire dans certains sports ­victimes d’un petit creux de vague. »

Toujours en quête d’une première ­médaille d’or après le premier bloc de compétitions, l’haltérophilie est venue sauver la mise en remportant à elle seule 18 médailles d’or. La région a été, sans grande surprise, couronnée championne de la discipline, tout comme elle l’a été en boxe olympique, où Richelieu-Yamaska a vu deux athlètes monter sur le podium, dont un sur la plus haute marche (voir autre texte en page A 30).

La reine des Jeux, Tali Darsigny, qui a battu trois records – les siens établis en 2013 – s’est vu confier le drapeau de ­Richelieu-Yamaska pour la cérémonie de clôture. Sûrement l’un des plus beaux ­cadeaux reçus à la veille de son 17e anniversaire, célébré dimanche!

image