18 février 2021
Rumeurs & indiscrétions
Par: Le Courrier

Luc Cordeau, ex-directeur général du Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe.

La députée caquiste Chantal Soucy a rendu un hommage particulier à l’historien-archiviste Luc Cordeau, ex-directeur général du Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe, lors d’une récente déclaration de députée à l’Assembée nationale. Au cours de sa carrière, Luc Cordeau s’est dédié à la conservation et à la promotion du patrimoine historique de la grande région de Saint-Hyacinthe. C’est avec rigueur et passion qu’il n’a jamais hésité à s’investir dans les nombreux projets qui lui ont été proposés au fil des ans, a souligné la députée. « M. Cordeau est un pilier non seulement pour le Centre d’histoire, mais pour la communauté entière. Son dévouement envers notre devoir de mémoire collective est un legs inestimable pour les générations futures. Ce fut un plaisir de collaborer avec lui au cours des dernières années. »

Publicité
Activer le son

Par ailleurs, et malgré les nouvelles directives de la santé publique concernant l’ouverture des bibliothèques et des musées, le Centre d’histoire de Saint-Hyacinthe demeure fermé au public jusqu’à nouvel ordre. Le fait que les locaux du Centre d’histoire soient situés au Séminaire de Saint-Hyacinthe, une résidence de personnes âgées qui accueille des prêtres à la retraite, n’aide certainement pas sa cause.

Même s’il ne semble pas figurer parmi sa liste de priorités, le déménagement du Centre d’histoire dans l’ancien couvent des Sœurs du Précieux-Sang fait toujours partie des plans de la Ville de Saint-Hyacinthe. On raconte que la famille Lassonde pourrait avoir un rôle important à jouer dans la concrétisation du projet et l’avancement du pôle culturel au centre-ville. Après le Centre des arts Juliette-Lassonde, pourquoi pas le Centre d’histoire Raoul-Lassonde?

image