15 mars 2018
Saint-Bernard-de-Michaudville : la stabilité budgétaire
Par: Benoit Lapierre

À Saint-Bernard-de-Michaudville, la plus petite des 17 municipalités avec ses 528 habitants (elle est maintenant devancée par Saint-Marcel et ses 530 h), le budget 2018 s’établit à 1 403 678 $, en hausse d’à peine 41 042 $ par rapport au précédent (1 362 636 $). 

Publicité
Activer le son

Le taux de la taxe foncière générale est augmenté d’un cent et s’établit à 54 cents des 100 $ d’évaluation, tandis que la taxe d’égout à l’ensemble des immeubles du territoire est haussée de 1,09 cent à 1,41 cent des 100 $ d’évaluation.

Pour la gestion des matières résiduelles, le tarif reste de 155 $ par logement, mais pour le paiement des frais d’exploitation du réseau d’égout, la taxe passe de 552,94 $ à 597,32 $ par entrée de service.

À cela s’ajoute la taxe d’égout sanitaire, qui est majorée de 269,61 $ à 349,84 $ par branchement, de même que la taxe d’assainissement des eaux, applicable à la valeur des terrains en zone blanche et dont le taux passe de 44,69 cents à 57,98 cents des 100 $ d’évaluation.

Enfin, pour la consommation d’eau potable, les tarifs restent de 63 cents par m3 pour les 400 premiers m3 et de 68 cents par m3 pour la consommation excédentaire.

En 2018, des dépenses de 196 000 $ sont prévues au programme triennal d’immobilisations, dont 150 000 $ pour la réfection du ponceau du rang Fleury et 46 000 $ pour le prolongement du réseau d’égout dans la rue de l’École, un projet dont le budget atteint 87 000 $ avec la contribution des riverains. 

image