4 avril 2019
Les budgets 2019
Saint-Dominique : prévisions de 3,58 M$
Par: Benoît Lapierre

Après une année 2018 entamée avec un budget augmenté de 14 % en raison de travaux dans le réseau routier, la municipalité de Saint-Dominique a attaqué 2019 avec des prévisions budgétaires de 3 589 951 $, ce qui représente à peine 2 % de plus que le budget précédent (3 515 404 $).

Mais il y a augmentation tout de même et la taxe foncière générale a été majorée de deux cents, passant de 53,5 à 55,5 cents par tranche de 100 $ d’évaluation, ce qui correspond à une hausse de 3,5 %. En 2018, la taxe foncière avait été maintenue au taux de 53,5 cents, mais dans le contexte d’une hausse des valeurs de 5,2 % dans le parc résidentiel et de 37 % dans le secteur agricole (58 % pour les terres), sous l’effet d’un nouveau rôle triennal d’évaluation.

Le taux de base sur la consommation d’eau reste de 1 $ le m3 pour les 227 premiers m3 et de 1,30 $ le m3 pour l’excédent, tandis que la compensation pour l’entretien du réseau d’aqueduc demeure de 150 $ par unité d’occupation. Il en va de même de la compensation pour l’entretien de l’usine d’épuration et du réseau d’égout, qui sera encore de 150 $ par unité. Quant à la taxe spéciale créant une réserve monétaire pour la vidange des étangs d’aération, elle passe de 1,21 à 1,32 cent par 100 $ d’évaluation des immeubles desservis.

Pour la gestion des matières résiduelles, le taux combiné des taxes relatives aux trois collectes est haussé de 143,28 $ à 145 $ par unité d’occupation.

Pour 2019, des dépenses totalisant 798 000 $ sont inscrites au programme triennal d’immobilisations. La municipalité a prévu emprunter 600 000 $ pour équiper le service de sécurité incendie d’un nouveau camion-citerne, mais il n’est pas certain que cette dépense sera effectuée cette année. « Il n’y a rien de décidé encore, le projet est sur la glace pour l’instant », a indiqué le maire de Saint-Dominique, Robert Houle. Par contre, l’achat d’une nouvelle rétrocaveuse au coût de 150 000 $ à même le fonds général, aussi prévu en 2019, a déjà été effectué.

M. Houle signale que l’année 2019 sera surtout marquée par la réalisation du projet conjoint de 6 M$ avec la Commission scolaire sur le site de l’école La Rocade – construction d’un nouveau gymnase avec bibliothèque et ajout de classes dans le gymnase existant – un projet auquel la municipalité doit consacrer elle-même 3 M$. « On travaille encore pour obtenir des subventions », a confié le maire Houle.

image