30 octobre 2014
Palmarès des villes de HEC Montréal
Saint-Hyacinthe 2e de son groupe
Par: Benoit Lapierre

La Ville de Saint-Hyacinthe figure parmi les villes québécoises de taille moyenne les plus performantes sur le plan financier, indique le deuxième palmarès annuel des villes produit par l’École des Hautes études commerciales (HEC) de Montréal.

Publicité
Activer le son

Troisième de son groupe au palmarès 2013, Saint-Hyacinthe occupe cette fois le deuxième rang dans la liste des 10 villes québécoises comparables. Elle a ravi la place qu’occupait Granby, qui recule au troisième rang, mais toutes deux restent devancées par Drummondville, qui conserve son premier rang.

Le coût des services municipaux à Saint-Hyacinthe est inférieur de 12,45 % au coût moyen dans les 10 villes de sa catégorie, tandis qu’il est de -21,84 % à Drummondville et de -10,82 % à Granby. Ce résultat permet à Saint-Hyacinthe de décrocher le 204e rang sur les 766 municipalités figurant au palmarès. En comparaison, Drummondville occupe le 85e et Granby, le 228e.

« Parmi les grands constats, le palmarès révèle que les villes idéales pour y élire domicile comptent entre 50 000 et 100 000 habitants. En raison de leur taille, ces municipalités réalisent les meilleures économies d’échelle et peuvent aussi assurer une offre de services étendue, tout en contrôlant mieux leurs coûts. Les villes de Drummondville, Saint-Hyacinthe et Granby en sont de bons exemples », analysent les auteurs de l’��tude. Elle a été réalisée par le Centre sur la productivité et la prospérité (CPP) de HEC Montréal à partir des indicateurs de gestion et des rapports financiers que les municipalités doivent transmettre au ministère des Affaires municipales, des régions et de l’occupation du territoire (MAMROT). Reflétant l’année financière 2012, l’étude contient 34 indicateurs obtenus à partir de 750 000 données. Toutefois, elle ne tient pas compte de la qualité des services par rapport aux dépenses.

Salaires : bonne première

Pour tous les services qu’elle rend, la Ville de Saint-Hyacinthe dépense annuellement 1 290 $ par habitant, ce qui lui confère la 3e place sur ce plan après Granby (1 249 $) et Drummondville (1 130 $).

Mais il y a un domaine où elle est bonne première de son groupe et c’est au chapitre de la rémunération. Saint-Hyacinthe verse à ses employés un salaire moyen de 54 429 $ en équivalence temps plein, alors que ce salaire est de 57 471 $ à Drummondville (2e) et de 76 079 $ à Granby (6e). Parmi les villes de taille moyenne, c’est Saint-Jean-sur-Richelieu qui affiche la rémunération moyenne la plus élevée, soit 86 826 $.

Du côté des cadres municipaux, les mieux rémunérés dans les villes de taille moyenne travaillent à Repentigny (salaire moyen de 128 230 $) et à Saint-Jean-sur-Richelieu (123 834 $). À Saint-Hyacinthe, ils touchent en moyenne 96 048 $, et seuls ceux de Drummondville sont moins bien payés qu’eux (86 849 $).

On note que dans la plupart desvilles – mais il y a des exceptions, comme à Victoriaville -, les cols bleus sont mieux rémunérés que les cols blancs, dont les effectifs comptent généralement plus de femmes que d’hommes. C’est la situation qui prévaut à Saint-Hyacinthe, où les cols blancs gagnent en moyenne 50 576 $ (2e sur 9), comparativement à 55 238 $ pour les cols bleus (1/9). Si le salaire moyen des cols bleus maskoutains est le plus bas parmi les villes comparables, en revanche, ils sont plus nombreux qu’ailleurs par rapport au nombre d’habitants; sur ce plan, Saint-Hyacinthe occupe l’avant-dernière position (9/10), tandis que ses effectifs cols blancs, proportionnellement plus modestes, lui valent un 2e rang.

Par ailleurs, elle consacre 199 $ par habitant aux services de loisir (4/10), 9 702 $ du kilomètre à la voirie (5/10) et 2 872 $ du kilomètre au déneigement (2/10).

Enfin, avec une dette nette à long terme de 1 290 $ par habitant, Saint-Hyacinthe occupe le 2e rang dans son groupe en ce qui a trait au contrôle de l’endettement, entre Granby (1 583 $) et Dollard-des-Ormeaux (1 115 $), première sur ce point. Pourtant, selon l’étude, Dollard-des-Ormeaux est la ville la plus dépensière de son groupe.

Palmarès des villes – extraits
dépenses $/h rang voirie $/km rang loisirs $/h rang salaire moyen rang
1-Drummondville 1130 $ 1 4791 $ 1 191 $ 3 57 471 $ 2
2-Saint-Hyacinthe 1290 $ 3 9702 $ 5 199 $ 4 54 429 $ 1
3-Granby 1249 $ 2 7909 $ 3 182 $ 2 76 079 $ 6
4-Shawinigan 1586 $ 8 7633 $ 2 214 $ 6 74 888 $ 5
5-Saint-Jean-sur-Richelieu 1402 $ 4 9210 $ 4 171 $ 1 86 826 $ 9
6-Repentigny 1481 $ 5 13 410 $ 7 268 $ 9 85 066 $ 8
7-Blainville 1540 $ 6 17 879 $ 10 260 $ 8 71 971 $ 3
8-Brossard 1587 $ 9 12 161 $ 6 203 $ 5 73 671 $ 4
9-Saint-Jérôme 1714 $ 10 17 535 $ 9 220 $ 7 ——
10-Dollard-des-Ormeaux 1566 $ 7 13 972 $ 8 296 $ 10 78 318 $ 7
image