18 janvier 2018
Population 2018
Saint-Hyacinthe compte 55 707 habitants
Par: Benoît Lapierre

La MRC des Maskoutains et sa ville-centre, Saint-Hyacinthe, ont connu une année 2017 tout en croissance au plan démographique, à en juger par le décret gouvernemental contenant les chiffres officiels de population pour l’année 2018.

Reproduisant les données de l’Institut de la statistique du Québec, le décret publié dans la Gazette officielle le 27 décembre accorde à la MRC des Maskoutains une population totale de 87 985 habitants, soit un gain de 1058 habitants par rapport à la statistique 2017 (86 927 habitants).
Quant à la ville de Saint-Hyacinthe, elle a gagné 795 résidents en un an seulement, sa population passant de 54 912 à 55 707 habitants. Voilà un pas important vers le grand objectif que s’est fixé le maire Claude Corbeil il y a quatre ans, c’est-à-dire l’atteinte d’une population de 60 000 habitants d’ici 2020. La moins bonne nouvelle, c’est qu’il manque encore 4293 Maskoutains sur le territoire pour que son souhait se réalise. Quoi qu’il en soit, c’est la première fois depuis que M. Corbeil occupe la mairie que la population augmente aussi rapidement en 12 mois. On se souviendra qu’elle avait même diminué de 36 habitants entre 2014 (54 663 h) et 2015 (54 627 h).
Ailleurs dans la MRC, ce sont les populations de Saint-Pie et de Saint-Dominique qui ont connu les plus fortes augmentations au cours de la dernière année, illustrent les nouvellesstatistiques (voir tableau). Par contre, la municipalité de La Présentation a officiellementperdu 58 habitants, et on note aussi des pertes à Saint-Bernard-de-Michaudville et à Saint-Hugues.
Ensemble, le village de Sainte-Madeleine et la paroisse de Sainte-Marie-Madeleine comptent 70 habitants de plus qu’en 2017, de sorte que, si le projet de regroupement à l’étude se concrétisait en 2018, on assisterait à la naissance d’une nouvelle municipalité de 5450 habitants. Cela en ferait la troisième agglomération en importance dans la MRC, après la ville de Saint-Pie.

image