5 décembre 2013
Programme d'excellence en eau potable
Saint-Hyacinthe décroche trois étoiles
Par: Jean-Luc Lorry
Dans l'ordre habituel, Alain Lalumière, chargé de projet du Programme d'excellence en eau potable (PEXEP); James Chaffee, président de l'American Water Works Association; Michel Brodeur, ingénieur municipal à la Ville de Saint-Hyacinthe; François Tremblay, superviseur de production à l'usine de filtration de Saint-Hyacinthe et Robert A. Dubé, président de Réseau Environnement.

Dans l'ordre habituel, Alain Lalumière, chargé de projet du Programme d'excellence en eau potable (PEXEP); James Chaffee, président de l'American Water Works Association; Michel Brodeur, ingénieur municipal à la Ville de Saint-Hyacinthe; François Tremblay, superviseur de production à l'usine de filtration de Saint-Hyacinthe et Robert A. Dubé, président de Réseau Environnement.

L’organisme Réseau Environnement a décerné trois étoiles à la Ville de Saint-Hyacinthe pour la qualité de son eau potable. Une distinction obtenue dans le cadre des Attestations cinq étoiles du Programme d’Excellence en eau potable (PEXEP).

publicité

Ces distinctions sont octroyées aux municipalités dont les stations de traitement dépassent les normes de qualité en matière de traitement d’eau potable.

L’édition 2012 regroupe 11 villes étoilées, dont Bécancour, L’Assomption, Laval et Victoriaville, qui ont toutes décrochées cinq étoiles. À la Ville de Saint-Hyacinthe, on se félicite de cette récompense en visant une étoile supplémentaire pour l’an prochain. « Notre équipe du génie travaille fort pour obtenir une 4 e étoile avec la mise à niveau des infrastructures qui ont lieu en ce moment », indique Caroline Nadeau, chef intérimaire de la division communications et relations publiques à la Ville de Saint-Hyacinthe.L’an dernier, Saint-Hyacinthe avait déjà fait partie des récipiendaires lors de la première édition de ce concours en se voyant remettre trois étoiles.Réseau Environnement est un organisme à but non lucratif qui compte plus de 2 200 membres, 400 entreprises, 200 municipalités, ainsi qu’une vingtaine d’organismes gouvernementaux et parapublics.

image