23 août 2018
Au Centre culturel Humania Assurance
Saint-Hyacinthe propulse sa culture avec un nouvel espace d’exposition
Par: Maxime Prévost Durand
Deux des six artistes qui seront exposés au Centre culturel Humania Assurance, William Brunelle et Élise Gobeil, en compagnie du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil.  Photo François Larivière | Le Courrier ©

Deux des six artistes qui seront exposés au Centre culturel Humania Assurance, William Brunelle et Élise Gobeil, en compagnie du maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les artistes amateurs maskoutains ont désormais un nouvel endroit où ils pourront voir leurs œuvres être exposées. Dans une volonté de promouvoir la culture et de la rendre accessible au grand public, la Ville de Saint-Hyacinthe a dévoilé récemment l’aménagement d’un nouvel espace d’exposition au Centre culturel Humania Assurance.

Ainsi, durant toute l’année, les œuvres de différents artistes de la région seront présentées sur les murs de l’établissement municipal et disposées dans des encadrements vitrés au rez-de-chaussée. Les visiteurs pourront donc contempler tout à fait gratuitement ces expositions qui se succéderont au fil des mois.

« C’était une volonté que l’on avait depuis plusieurs années, a indiqué Jacinthe Ducas, conseillère en développement culturel au Service des loisirs de Saint-Hyacinthe. On voulait donner un lieu d’exposition aux artistes non professionnels de la région. »

Lors du dévoilement de ce nouvel espace d’exposition, le maire de Saint-Hyacinthe, Claude Corbeil, a soutenu que ce projet répond ainsi aux objectifs de la Politique citoyenne de la Ville, en plus de correspondre à l’un des dix chantiers mobilisateurs identifiés pour 2018. Il a également souligné qu’avec cet aménagement, la culture allait s’étendre au-delà de la zone visée par le projet de pôle culturel, au centre-ville.

Les expositions que l’on retrouvera au Centre culturel Humania Assurance ont été sélectionnées à la suite d’un appel de dossiers par le Service des loisirs. Au total, six artistes différents verront leurs œuvres y être exposées, soit Élise Gobeil (13 août au 1er octobre), Manon Forest (8 octobre au 26 novembre), Manon Marchand (5 décembre au 28 janvier), Marie-France Gagné (11 février au 1er avril), Franceska Tremblay (15 avril au 3 juin) et William Brunelle (17 juin au 5 août). Une exposition sur les 20 ans de la crise du verglas, préparée par le Musée du Haut-Richelieu, sera également présentée au cours de l’hiver, du 10 janvier au 11 février. 

image