10 novembre 2011
Le bâtiment historique devient « monument »
Saint-Hyacinthe protège son Marché public
Par: Le Courrier
Le Marché public de Saint-Hyacinthe

Le Marché public de Saint-Hyacinthe

Vieux de 134 ans, le Marché public de Saint-Hyacinthe recevra cet automne toutes ses lettres de noblesse. Le conseil municipal a décidé de l’élever au rang de monument historique et de lui accorder, par le fait même, toute la protection qui convient à un édifice de si haute valeur patrimoniale.

« L’actuel bâtiment du Marché public a été érigé en 1876-1877, ce qui ferait de lui le plus ancien marché public du Québec. Un premier marché public était toutefois établi sur le site dès les années 1820. Le site du Marché public constitue depuis cette époque un élément central de l’activité commerciale de Saint-Hyacinthe », lit-on dans le préambule du projet de règlement.

On y raconte que le bâtiment du 1555, rue des Cascades est associé de près à un personnage important dans l’histoire de Saint-Hyacinthe, Georges-Casimir Dessaulles, ancien maire et sénateur, qui présidait le conseil municipal lorsque celui-ci autorisa la reconstruction du marché et y siégea par la suite. « Le fait que le marché ait aussi abrité la mairie de Saint-Hyacinthe et des services municipaux jusqu’en 1924 contribue également à son intérêt historique », signale-t-on.La Loi sur les biens culturels du Québec confère aux municipalités le pouvoir de citer comme monument historique tout bâtiment dont la conservation présente un intérêt public. Et en vertu de la loi, les monuments historiques cités doivent donc être conservés en bon état par la suite. La Ville de Saint-Hyacinthe prévoit d’ailleurs entreprendre des travaux de restauration au Marché public dans un proche avenir. « Une section du toit est présentement recouverte de tôle; ça devra être changé pour un revêtement en cuivre. Il faudra aussi restaurer les fenêtres et un mur de brique qui a été peint », a expliqué le directeur général de la Ville de Saint-Hyacinthe, Louis Bilodeau.Il a confié au COURRIER que le Marché public ne sera pas le dernier édifice de Saint-Hyacinthe à être désigné monument historique. En 2012, la Ville agira de la même façon dans le cas de l’hôtel de Ville – un ancien hôtel -, de la Porte des anciens maires, du pavillon Laurier et de l’ancien bâtiment de l’aqueduc municipal.

image