15 mars 2018
Saint-Liboire : élimination du taux préférentiel pour les agriculteurs
Par: Benoit Lapierre

La municipalité de Saint-Liboire a amorcé l’année 2018 avec un budget de 3 215 740 $, en hausse de 123 471 $ par rapport au budget précédent (3 092 269 $). 

Publicité
Activer le son

Le taux de la taxe foncière générale est haussé de 53,5 cents à 58,5 cents des 100 $ d’évaluation (+9,3 %), ce qui a fait bondir de 339 072 $ l’ensemble des revenus en taxes foncières, ceux-ci atteignant maintenant 2 393 650 $.

Le maire Claude Vadnais a indiqué que cette majoration s’expliquait surtout par le fait que l’ancienne taxe sur les services de loisir et culture, qui était de 203 $ par logis en 2017, est maintenant intégrée à la taxe foncière générale.

La municipalité a également éliminé le taux préférentiel de 45 cents qu’elle avait décidé d’appliquer au secteur agricole en 2017, de sorte que les entreprises agricoles enregistrées sont à nouveau taxées sur la base du taux général, maintenant de 58,5 cents, ce qui se traduit dans leur cas par une majoration subite de 13,5 cents par 100 $ d’évaluation (+30 %).

Le maire Vadnais a expliqué que le conseil avait décidé de revenir à l’ancien modèle de taxation, sachant que le gouvernement allait conserver tel quel son Programme de crédit de taxe foncière agricole.

S’ajoutent à cela une taxe de 6,10 cents des 100 $ s’appliquant à la mise aux normes de l’usine d’eau potable et une autre de 1,41 cent pour le paiement de travaux de branchement d’un puits municipal.

Les tarifs pour la gestion des matières résiduelles (145 $ par unité d’occupation), l’entretien des réseaux d’aqueduc et d’égout (315 $ par unité) et la consommation d’eau (60 cents le m3 pour les 275 premiers m3 et 1,60 $ par m3 excédentaire) demeurent les mêmes qu’en 2017.Pour 2018, Saint-Liboire a inscrit des dépenses en immobilisations de 474 734 $, dont 312 734 $ pour de l’asphaltage (rang Berline et 9e Rang) et la reconstruction de la rue Lacroix. 

image