18 février 2016
Élection partielle du 21 février
Saint-Sacrement sous les projecteurs
Par: Benoit Lapierre

Le dimanche 21 février sera une journée toute particulière pour les électeurs du district Saint-Sacrement, de même que pour les sept candidats qui souhaitent représenter ce quartier au conseil ­municipal de Saint-Hyacinthe.

Publicité
Activer le son

Frédéric Brillon, Jeannot Caron, Marcel Delage, Danny Laroche, Annie Pelletier, Donald Poirier et Patrick Robert, devront continuer à conjuguer leurs efforts jusqu’à la fin pour « faire sortir le vote », comme le veut l’expression populaire.

Le fauteuil à combler est celui ­qu’occupait Brigitte Sansoucy au conseil depuis 2009. Elle a dû l’abandonner ­l’automne dernier à la suite de son ­élection à titre de députée néo-démocrate de la circonscription de Saint-Hyacinthe-Bagot à la Chambre des communes.

Des 4013 citoyens inscrits sur la liste électorale du district Saint-Sacrement pour cette élection partielle, seulement 79 se sont prévalus de la possibilité ­d’aller voter par anticipation le 14 février. Le froid sibérien de la fin de semaine ­dernière n’a certainement pas contribué à faire grimper le taux de participation, lequel ne se chiffre qu’à 1,97 %.

Ils devraient être plus nombreux à se rendre au centre communautaire Bourg-Joli dimanche prochain, entre 10 h et 20 h, pour exercer leur droit de vote et désigner leur nouveau conseiller. La personne élue terminera le second mandat de quatre ans que Mme Sansoucy avait obtenu aux élections municipales de 2013, de sorte qu’elle ne siègera pas plus de 20 mois avant que survienne le prochain rendez-vous électoral, celui de l’automne 2017.

image