12 février 2015
Sarah Bourdon : faire tournerle vent
Par: Amilie Chalifoux
La Maskoutaine Sarah Bourdon a lancé l’album Mouvement, le 27 janvier, sous l’étiquette Audiogram.Photo François Larivière | Le Courrier ©

La Maskoutaine Sarah Bourdon a lancé l’album Mouvement, le 27 janvier, sous l’étiquette Audiogram.Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le nouvel album de Sarah Bourdon est tout juste sorti que l’auteure-­compositrice et interprète voit sa ­carrière prendre une nouvelle direction. Après une longue attente, la Maskoutaine fait tourner le vent avec

Publicité
Activer le son

Le parcours de Sarah Bourdon est une longue suite de péripéties. Il y a trois ans, rien n’aurait laissé prévoir les ­opportunités qui ont mené l’artiste à la création de son plus récent album.

D’abord étudiante en Arts, lettres et communication, option Exploration théâtre, au Cégep de Saint-Hyacinthe, la chanteuse a ensuite entrepris une ­formation en musique au Cégep de Drummondville.

« J’avais une bonne oreille et un bon ­instinct, mais je n’avais aucune ­technique de base à mon arrivée au Cégep [de ­Drummondville]. Même si je n’ai pas ­terminé ma formation, cela m’a ­beaucoup appris sur le langage musical et c’est principalement ce dont j’avais ­besoin », raconte Sarah Bourdon.

Un long processus

L’artiste a toujours eu un talent inné. À treize ans, elle jouait du piano, de la ­guitare et composait ses premières ­chansons. En 2008, elle remporta le concours Jeunes découvertes de Magog et se fit rapidement remarquer par l’un des membres du jury, Stéphane Papillon, ­également propriétaire des productions Big Fat Truck.

« Cela a tout de suite cliqué entre nous. Il a produit mon premier album. Mais comme le marché était difficile à l’époque, surtout pour les petites ­maisons de production, nous avons ­attendu deux ans avant de lancer ­l’album », explique-t-elle.

La longue trail est donc sorti en 2012, tandis qu’elle travaillait dans un café le jour et offrait des prestations le soir. Les bonnes nouvelles se sont enchaînées pour la Maskoutaine lorsque ­l’auteur-compositeur et interprète Yann Perreau est venu la voir dans un bar où elle avait l’habitude de chanter. Il lui offrit de l’accompagner dans la tournée de son spectacle À genoux dans le désir et d’en ­assurer la première ­partie.

L’année 2013 fut déterminante pour Sarah Bourdon. La tournée avec Yann ­Perreau lui a permis de développer des talents de multi-instrumentiste et ­également de voir ce dont elle était ­capable.

« Yann m’a beaucoup apporté au niveau de la confiance, confie-t-elle. Il m’a ouvert les yeux dans un moment de doute. Je n’ai eu d’autre choix que d’accepter mes ­faiblesses, m’assumer et apprendre à me faire confiance. J’ai réalisé ensuite que j’étais prête à lancer ma carrière. Ce dont j’étais incapable de faire auparavant. »

Atteindre ses rêves

En spectacle au Zoofest pour la première partie des Soeurs Boulay, en 2012, elle fut vite remarquée par Audiogram qui lui ­offrit le contrat de disque tant espéré. L’album, prévu pour le printemps 2014, a finalement été lancé et il a atteint les ­étagères des disquaires en janvier.

« J’admets avoir trouvé l’année 2014 très longue! J’avais peur que l’histoire de mon premier album se répète avec le second et finalement, je ne suis pas déçue que l’on ait attendu. J’ai appris à lâcher prise et je suis heureuse parce que plein de belles choses m’arrivent. Je ne crois pas que j’aurais ­atteint la même sérénité si nous avions ­lancé l’album à la date prévue. »

Avec Guillaume Chartrain à la ­réalisation et les musiciens Gabriel ­Gratton, Marc-­André Larocque et ­François ­Richard, la ­chanteuse a ­enregistré son ­album live en studio. Ce qui donne lieu à un son moins léché, plus organique et palpable.

Contrairement à La longue trail, la ­chanteuse abandonne le folk-pop et se ­dévoile avec des chansons pop ­auxquelles s’ajoute une touche de soul, qui laisse place à sa voix. Ni trop ­ensoleillé, ni trop sombre, Mouvement présente un juste milieu entre des textes sensibles et une légère pointe d’humour.

« Je suis contente de cet album. C’est une belle recherche d’équilibre. »

De passage à Saint-Hyacinthe dans le cadre d’une tournée promotionnelle à travers le Québec, Sarah Bourdon ­prendra un court temps d’arrêt avant de se lancer dans la mise en scène de son nouveau spectacle. Elle compte prendre la route dès cet ­automne.

image