4 avril 2013
Serge Gélinas nommé DG de la Chambre de commerce
Par: Jean-Luc Lorry
Le nouveau directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains, Serge Gélinas.

Le nouveau directeur général de la Chambre de commerce et de l'industrie Les Maskoutains, Serge Gélinas.

La Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains a fixé son choix sur le Chamblyen Serge Gélinas pour occuper le poste de directeur général.

Le comité de sélection a retenu l’expérience professionnelle acquise par M. Gélinas auprès de la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ) et de la Chambre de commerce du Montréal métropolitain.

« Parmi les excellentes candidatures que nous avons reçues, Serge Gélinas était la personne la plus apte à répondre aux défis de la Chambre de commerce. Son implication sociale est également impressionnante », commente Claude Corbeil, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains.Serge Gélinas est conseiller municipal à Chambly où il siège sur plusieurs comités et conseils d’administration.Contacté par LE COURRIER, le nouveau directeur général semble avoir hâte de succéder à Nicole Laverrière qui avait quitté ses fonctions en janvier.« Il faut démontrer que la région est plus qu’une région axée sur l’agroalimentaire. Il est important que les gens locaux participent à des comités de travail (en référence aux États généraux de la Chambre). C’est mobilisateur et cela fait avancer les choses », estime avec aplomb M. Gélinas.Parmi les dossiers pilotés par la Chambre de commerce, celui du train de banlieue séduit M. Gélinas. « C’est un très beau concept. Le transport collectif est la base même du développement. Il faut une offre la plus complète possible », considère le nouveau directeur général. Celui-ci connaît bien le secteur du transport collectif puisqu’il préside le Conseil intermunicipal de transport Chambly-Richelieu-Carignan.

Futur Maskoutain?

Monoparental, Serge Gélinas n’a pas encore décidé s’il posera prochainement ses valises à Saint-Hyacinthe.

« Je ne ferme pas la porte. Ma principale considération est d’ordre familial. Ne pas être domicilié dans un milieu n’empêche pas d’y être présent. » Avant de décrocher cet emploi, M. Gélinas a occupé pendant plus de deux ans le poste de directeur développement des affaires à la FCCQ. Son mandat consistait à développer les adhésions corporatives. À ce titre, il avait « recruté », l’usine Barry Callebaut de Saint-Hyacinthe et le Groupe Robin. « Je ne suis pas une personne parachutée. Je connais bien Saint-Hyacinthe », assure M. Gélinas. Durant sa carrière, il fut entre autres conseiller technique à la Banque Nationale et coordonnateur du service à la clientèle à la Croix Bleue.Serge Gélinas entrera en fonction vers le 15 avril.

image