7 novembre 2013
Sainte-Marie-Madeleine
Simon Lacombe et toute son équipe au pouvoir
Par: Maxime Prévost Durand
Simon Lacombe a obtenu 44 % des voix lors du scrutin.

Simon Lacombe a obtenu 44 % des voix lors du scrutin.

Maire de Sainte-Marie-Madeleine depuis 32 ans, Simon Lacombe a toujours la confiance des citoyens puisqu’il a été réélu pour un nouveau mandat de quatre ans dimanche. Plus de 44,33 % des électeurs ont voté en faveur de sa réélection, lui permettant de devancer Gérard Beauchemin (27,31 %), René Poirier (25,57 %) et Onil Ronald Poulin (2,79 %).

Publicité
Activer le son

Toute son équipe de candidats aux postes de conseiller a également reçu la confiance des électeurs. C’est ainsi que Chantal Bernatchez (siège 1), Jean-Guy Chassé (siège 2), Marie-Hélène Di Tomaso (siège 3), Daniel Choquette (siège 4), Patrice Barbot (siège 5) et Lise Cadieux (siège 6) ont été élus.

Ce n’est que vers minuit et demi que les portes de la Cabane Tétreault se sont ouvertes pour faire entrer le public – quelques membres de la famille des candidats étaient présents – afin de dévoiler les résultats du dépouillement. Un Simon Lacombe en confiance attendait de l’autre côté des portes. « Durant le porte-à-porte, j’avais senti que le vote me serait favorable, a-t-il confié au COURRIER après l’annonce des résultats. Les autres candidats à la mairie ont dit que la municipalité semblait m’appartenir, a-t-il dit en faisant référence aux commentaires émis par Onil Ronald Poulin et Gérard Beauchemin dans LE COURRIER la semaine dernière. C’est finalement un beau compliment qu’ils m’ont fait sans le vouloir. »Non seulement le vote lui a été favorable, mais il l’a été pour toute son équipe de candidats. « J’avais espoir que toute l’équipe serait élue et ça s’est réalisé », a-t-il commenté.Les électeurs se sont présentés aux urnes en grand nombre, alors que 1 167 des 2 143 citoyens inscrits sur la liste électorale ont exercé leur droit de vote, un taux de participation de plus de 54 %. Il s’agit d’une hausse de près de 14 % comparativement aux élections municipales de 2009.

Pas de déception pour Beauchemin

Arrivé deuxième avec un peu moins de 200 voix derrière Simon Lacombe, Gérard Beauchemin a mentionné au COURRIER, sous une teinte sarcastique, ne pas être déçu du résultat.

« Ce n’est pas décevant! Un gars qui sait faire de la politique a été élu, ce n’est pas comme moi qui n’y connais rien », a-t-il lancé.M. Beauchemin estime que le fait que quatre candidats se soient lancés dans la course à la mairie n’a pas aidé sa cause. « Avec l’arrivée d’un quatrième candidat, le vote a été divisé. Sinon, il aurait été davantage serré. » Après trois tentatives infructueuses dans la course à la mairie de Sainte-Marie-Madeleine, Gérard Beauchemin lance la serviette. Il ne se représentera pas dans quatre ans.De son côté, René Poirier a rapidement quitté la salle, visiblement déçu de la tournure de la soirée.

image