26 février 2015
Simplement merci!
Par: Le Courrier
Publicité
Activer le son

Du 5 janvier au 12 février, j’ai bénéficié de la très grande qualité de service de notre centre hospitalier de Saint-Hyacinthe. Ma reconnaissance envers les médecins dont l’équipe de l’urgence, celle des soins intensifs, du 8e étage et du département de dialyse et d’oncologie est éternelle.

Je songe avec compassion au dévouement dont ces gens font preuve au quotidien, et ce, dans des conditions délicates. Le Québec s’est doté d’outils collectifs pour se donner des services publics comptant parmi les plus hauts standards au monde, soyons-en fiers.

Je me remets lentement en forme à la maison tout en gardant en mémoire, à chaque fois que j’approche de l’hôpital, que cette institution m’a sauvé la vie deux fois. J’aurai donc la chance de fêter mes 58 ans en mars et de revoir mes enfants, et les petits oiseaux ce printemps. Je demeure obstinément un homme de projet, un militant social et syndical engagé.

Voilà une petite lettre qui avait, comme « fond d’écran », un grand objectif, celui de témoigner de l’importance du débat social qui s’engage auprès d’un gouvernement qui fait croire aux gens que l’austérité est un « must », un incontournable. Rien n’est plus faux, il existe des solutions pour bâtir un monde prospère, mais aussi solidaire, conçu dans un environnement enfin respecté.

Souvent, nous sommes malades en raison de notre consommation et de nos habitudes de vie! Ce cercle infernal de consommation excessive n’a aucun sens. Il faut en changer!

image