7 décembre 2017
Tandem Morin – Corbeil au conseil
Par: Benoît Lapierre
Réélue le 22 novembre, la préfet Francine Morin est maintenant la seule femme à siéger au conseil de la MRC des Maskoutains.   Photo François Larivière | Le Courrier ©

Réélue le 22 novembre, la préfet Francine Morin est maintenant la seule femme à siéger au conseil de la MRC des Maskoutains. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Francine Morin, maire de Saint-Bernard de Michaudville et Claude Corbeil, maire de Saint-Hyacinthe, feront équipe à la préfecture de la MRC des Maskoutains au cours des deux prochaines années.

publicité

Mme Morin a été réélue au poste de préfet le 22 novembre à la suite d’une décision unanime des membres du conseil des maires. Elle sera secondée dans son travail par Claude Corbeil, qui devient préfet suppléant et qui succède à ce poste à l’ancien maire de Sainte-Marie-Madeleine, Simon Lacombe.
La candidature de M. Corbeil avait été proposée par le maire de Saint-Pie, Mario Saint-Pierre, appuyée du nouveau maire de Saint-Simon, Simon Giard. Le maire de Saint-Hyacinthe a été préféré à celui de Saint-Barnabé-Sud, Alain Jobin, dont la nomination comme préfet suppléant avait été proposée par Robert Beauchamp, le nouveau maire de Saint-Marcel-de-Richelieu, avec l’appui de Mario Jussaume, le représentant de Saint-Bernard-de-Michaudville au conseil.
« Je vais avoir le plaisir d’accompagner Mme Morin dans sa tache, et je vous en remercie beaucoup », a déclaré le maire Corbeil à l’issue du vote secret.
Il ne lui a pas été très difficile d’obtenir la double majorité requise pour cette nomination (population et nombre de voix), car Saint-Hyacinthe représente plus de la moitié de la population de la MRC et détient huit voix au conseil. Avec l’appui du maire de Saint-Pie (deux voix au conseil) et celui du maire de Saint-Simon (une voix), M. Corbeil n’avait besoin que de deux autres votes pour obtenir les treize voix nécessaires, sur25au total. Le résultat du scrutin n’a pas été divulgué par la greffière, Magali Loisel.
Pour sa part, Francine Morin en sera à son septième mandat de deux ans à titre de préfet, elle qui a été nommée pour la première fois à ce poste en 2005. « Je souhaite qu’on travaille tous ensemble pour que notre MRC continue de se démarquer », a-t-elle déclaré au moment de sa réélection.
Avec le départ de Raymonde Plamondon, qui a été défaite aux élections du 5 novembre à Saint-Valérien après trois mandats à la mairie, Mme Morin devient soudainement la seule femme à siéger au conseil de la MRC. Devenue maire de Saint-Bernard-de-Michaudville en 1995, elle côtoyait Mme Plamondon à la MRC depuis 2005. Elle a aussi siégé au conseil avec Hélène Gauthier, maire de Saint-Hugues de 1998 à 2002, Denise Graveline, maire de Sainte-Madeleine de 1997 à 2005, puis avec Mme Plamondon et Doris Gosselin, qui a été la mairesse de Saint-Louis de 2009 à 2013. 

image