25 août 2011
Target revoit sa cible
Par: Martin Bourassa

Tel qu’annoncé au printemps, l’usine Olymel Iberville a fermé ses portes le 19 août, entraînant la perte de 120 emplois.

publicité

Tel qu’annoncé au printemps, l’usine Olymel Iberville a fermé ses portes le 19 août, entraînant la perte de 120 emplois.

Du nombre, on en retrouvait une centaine au secteur de la production, en plus d’une dizaine de cadres et de quelques employés d’entretien. Une cinquantaine d’employés pourraient cependant être relocalisés dans les autres usines du groupe. Précisons que cette fermeture ne touche pas le centre de distribution d’Iberville, où une quinzaine de travailleurs sont toujours en postes.Olymel ne sait pas encore ce qu’elle fera de l’usine Iberville.

Selon un reportage du quotidien La Presse, la chaîne américaine Target ouvrira de 125 à 135 magasins au Canada à compter de 2013, plutôt que les 100 à 150 originalement envisagés à la suite de l’acquisition de quelque 220 baux de magasins Zellers au Canada.

Si on connaît déjà les adresses des 105 premiers baux – dont 19 sont situés au Québec – qui devraient hériter d’un Target, il faudra attendre encore un mois environ avant de connaître l’identité des autres baux retenus.On ignore encore si Saint-Hyacinthe sera dans cette seconde vague ou si le bail du Zellers de Saint-Hyacinthe se trouve dans la liste des 39 baux que Target a cédés à son concurrent Walmart Canada en juin.Une histoire à suivre…

image