15 novembre 2018
Temple de la renommée du hockey : Martin Brodeur remercie Saint-Hyacinthe
Par: Le Courrier
Photo Facebook Martin Brodeur

Photo Facebook Martin Brodeur

publicité

Le gardien de but Martin Brodeur est devenu un immortel, lundi soir, à Toronto, alors qu’il a été intronisé au Temple de la renommée du hockey. Dans un discours émotif, celui qui a soulevé la Coupe Stanley à trois reprises avec les Devils du New Jersey a profité de l’occasion pour remercier, en français, l’organisation du défunt Laser de Saint-Hyacinthe, avec qui il a évolué de 1989 à 1992 dans la LHJMQ. « Jouer dans la ligue midget AAA et dans la ligue junior majeure du Québec, ça a été un gros pas dans mon développement. J’aimerais remercier l’organisation du Canadien de Montréal-Bourassa et du Laser de Saint-Hyacinthe, ainsi que mes entraîneurs Norman Flynn et Pierre Petroni, mon entraîneur des gardiens de but Mario Baril et mon trainer Raynald Beauregard qui m’ont aidé dans mon cheminement de carrière », a-t-il souligné, avant d’ajouter plus tard à sa liste de remerciements des noms comme Scott Niedermayer, Scott Stevens, Lou Lamoriello, Jacques Lemaire et Pat Burns. Rappelons que Martin Brodeur avait été intronisé en 2015 au Temple de la renommée de la LHJMQ dans l’uniforme du Laser. À ce jour, le récipiendaire de quatre trophées Vézina détient toujours les records de la LNH pour le plus grand nombre de victoires (691) et de blanchissages (125).

image