14 janvier 2021
Projet immobilier au centre-ville
Toutes les acquisitions sont complétées
Par: Martin Bourassa

Le promoteur Steve Fortier vient de compléter l’achat de ce pâté de maisons à côté de l’ancienne église Christ-Roi au centre-ville. Il ne lui restait que le quadruplex situé à l’arrière droite à acquérir. C’est maintenant chose faite. Photothèque | Le Courrier ©

Tel qu’annoncé en exclusivité dans notre édition du 20 août, un promoteur de Châteauguay a réussi l’exploit d’acquérir tout un pâté de maisons du centre-ville de Saint-Hyacinthe dans le but d’y construire un immeuble locatif de grande envergure. L’opération s’est traduite par une série d’acquisitions dont la dernière a été conclue le 13 novembre.

Publicité
Activer le son

Au total, l’achat de cinq immeubles, dont l’ancien presbytère Christ-Roi qui abritait les services de Centraide Richelieu-Yamaska, aura nécessité un investissement de 1,4 M$.

Après avoir procédé aux quatre premières transactions réalisées entre les mois de mai et juin, le promoteur Steve Fortier, à la tête d’une entreprise à numéro enregistrée à Châteauguay, vient de mettre la main sur un quadruplex de la rue Robert appartenant à un couple de Saint-Simon. Les vendeurs ont obtenu un montant de 305 000 $ pour un immeuble évalué à 218 900 $, selon l’acte notarié que nous avons obtenu et le rôle d’évaluation de la Ville de Saint-Hyacinthe. Le couple avait acheté la propriété pour un montant de 187 000 $ en 2010. Tous les bâtiments acquis par le promoteur se trouvent à l’intérieur du quadrilatère formé par les rues de la Concorde Nord, Saint-Antoine, Robert et Marguerite-Bourgeoys, à proximité de l’ancienne église Christ-Roi où est installée la Salle Théâtre La Scène.

Démolir pour mieux reconstruire?

M. Fortier n’a toujours pas fait connaître ses plans quant au sort réservé aux cinq immeubles qui abritent déjà une quinzaine de logements, dans le secteur de l’école Lafontaine.

Joint par LE COURRIER à l’été, le promoteur s’était limité à dire qu’il envisageait la construction d’un projet résidentiel de type locatif, sans pour autant chiffrer l’investissement ni donner un échéancier précis. Il avait fait part de son désir de contribuer à la revitalisation du quartier Christ-Roi et du centre-ville de Saint-Hyacinthe. Selon le zonage en vigueur, il pourrait y construire un immeuble de moins de six étages. Le pâté de maisons est situé tout juste à l’extérieur de la nouvelle zone centre-ville riveraine où les futurs immeubles doivent obligatoirement avoir entre six et huit étages.

image