4 avril 2019
Ce dimanche au Cégep de Saint-Hyacinthe
Treize finalistes issus de six écoles secondaires pour Jeunes d’Aujourd’hui
Par: Olivier Dénommée

Le porte-parole du concours, Léo Bureau-Blouin, est entouré de membres du conseil d’administration de Jeunes d’Aujourd’hui, Philippe Vézina-Tardif, Michèle Lemelin et Alexis Tremblay. Tous croient fermement que l’art oratoire donne les outils nécessaires à la nouvelle génération pour qu’elle prenne sa place dans la société et fasse ainsi une différence positive. Photothèque | Le Courrier ©

C’est ce dimanche qu’aura lieu la finale provinciale de Jeunes d’Aujourd’hui, ce nouveau concours d’art oratoire qui a pour objectif de développer l’esprit critique et les aptitudes tant orales qu’écrites de la jeunesse. Les finalistes sont issus de six écoles secondaires, dont deux de Saint-Hyacinthe.

publicité

Au total, près de 90 étudiants – provenant de l’École secondaire Saint-Joseph, du Collège Saint-Maurice, du Collège Saint-Hilaire, du Collège Trinité de Saint-Bruno, du Collège Notre-Dame de Montréal et de l’École internationale de Montréal – ont participé au processus de Jeunes d’Aujourd’hui en rédigeant un texte sur un sujet qui les interpelle pour ensuite le mémoriser et l’exprimer.

Le 7 avril, ce sont 13 finalistes qui présenteront leur texte au Cégep de Saint-Hyacinthe, devant le public et le jury, composé de Léo Bureau-Blouin, porte-parole du concours et ancien député à l’Assemblée nationale, François Avard, auteur et scénariste bien connu du public, Lily Pinsonneault, auteure, Antoine Côté, enseignant de français et ancien président de la FECQ, et Isabelle Ménard, animatrice.

Un outil pédagogique

Pour l’équipe derrière le concours, Jeunes d’Aujourd’hui est « un outil pédagogique au pouvoir immense ». « Les élèves qui y participent vivent une situation de communication réelle qui leur permet de se dépasser, donc de gagner de la confiance en eux. Ils en ressortent avec un plus grand bagage en écriture ainsi qu’en art oratoire et grandis sur le plan humain », croit Michèle Lemelin, présidente de l’organisme Jeunes d’Aujourd’hui.

En plus de ce bagage qui profitera aux jeunes toute leur vie, le concours remettra des prix aux meilleurs orateurs, dont 1000 $ à la première place. Chaque finaliste recevra aussi un cadeau pour sa participation.

La population est invitée à assister à cette grande finale ce dimanche 7 avril à compter de 18 h 30 à la salle Léon-Ringuet du Cégep de Saint-Hyacinthe. Le coût d’entrée est de 5 $ et tout l’argent amassé sera remis à un OBNL choisi par le conseil d’administration de Jeunes d’Aujourd’hui.

image