6 septembre 2012
Finales des Jeux techniques
Trois Maskoutains aux provinciaux!
Par: Maxime Desroches
De gauche à droite : Philippe Lessard, de l'équipe U12 AA, Aurélie Desjourdy, U9 A, et Junior Kabwé, U10 A seront des finales provinciales des Jeux techniques.

De gauche à droite : Philippe Lessard, de l'équipe U12 AA, Aurélie Desjourdy, U9 A, et Junior Kabwé, U10 A seront des finales provinciales des Jeux techniques.

Pas moins de trois jeunes joueurs du FC Saint-Hyacinthe ont pris le premier rang de leur catégorie d’âge lors des finales des Jeux techniques, le dimanche 19 août, à McMasterville. Du jamais vu selon le directeur technique de l’A.S.S.H., Frédéric Delage.

Philippe Lessard, en classe maxi masculin, Aurélie Desjourdy, en classe mini féminin, et Junior Kabwé, en mini masculin, seront les représentants de la grande région du Richelieu-Yamaska lors des finales provinciales, qui se tiendront à la fin septembre, à Laval.

Les Jeux techniques comportent six épreuves d’habiletés, soit la conduite, le dribble, la passe, le tir, le jeu de tête et la jonglerie. Chacune des épreuves est jugée selon des critères bien précis, dont la précision du geste. Le maximum de points est de cinq, de sorte que le meilleur total possible s’élève à 30.Évoluant avec le FC Saint-Hyacinthe U12 AA, Philippe Lessard est venu bien près d’atteindre la perfection. Son score de 28 lui a permis de distancer par six points son plus proche poursuivant (William Fontaine, également du FC Saint-Hyacinthe) parmi une quinzaine de participants.Quant à eux, Aurélie Desjourdy (U9 A) et Junior Kabwé (U10 A) se sont tous deux vu attribuer une note de 23 pour leurs efforts. Aurélie a devancé sa coéquipière Léa Vaillancourt, deuxième avec 17 points, tandis que Junior a amassé un point de plus que Raphael Viens, lui aussi du FC Saint-Hyacinthe.« D’obtenir les deux premières positions dans trois des quatre catégories au programme, c’est bien au-delà de nos espérances. Ça témoigne du talent que forme l’A.S.S.H. Tant les instructeurs que les joueurs sont formés de façon à ce que chacun travaille autant sur ses habiletés individuelles que sur le jeu collectif. Les résultats parlent d’eux-mêmes. C’est de loin notre meilleure récolte depuis que nos jeunes athlètes vont à cette compétition », affirme Frédéric Delage.

image