5 septembre 2019
Un ancien joueur du Drakkar perd la vie
Par: Maxime Prévost Durand

Au volant d’une moto, Gabriel Gélinas, 20 ans, a succombé à ses blessures après avoir percuté une voiture. Photo Éric Beaupré / Vingt55 et Photo Facebook Drakkar Football

Un ancien joueur du programme de football du Drakkar de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme a perdu la vie, samedi matin, dans un accident de la route à Saint-Germain-de-Grantham.

publicité

Gabriel Gélinas, âgé de 20 ans, a succombé à ses blessures après que la moto qu’il conduisait ait percuté un autre véhicule alors qu’il circulait sur le chemin Yamaska (route 122), vers 8 h. L’accident est survenu au moment où le jeune homme effectuait une manœuvre de dépassement de façon tout à fait légale, ont rapporté les médias drummondvillois. Le véhicule qu’il suivait aurait alors effectué un virage à gauche vers une entrée et l’impact a été inévitable.

De nombreux témoignages ont afflué sur les réseaux sociaux à la suite de l’annonce du décès du jeune homme, qui a partagé sa vie entre Drummondville et Roxton Falls. Il avait notamment fait son secondaire en sol maskoutain, à la Polyvalente Hyacinthe-Delorme, où il avait participé aux premières années du programme de football du Drakkar.

Joueur évoluant à la position de maraudeur et de secondeur, il avait porté le numéro 37 lors de son passage avec le Drakkar. Il avait contribué à trois conquêtes successives du championnat entre 2013 et 2015, l’une chez les cadets et les deux autres chez les juvéniles. Au terme du secondaire, il avait choisi d’accrocher ses crampons.

« C’était un joueur intense, il a été un pionnier pour nous », a mentionné Yan Genest, le fondateur du programme de football du Drakkar. Entraîneur de différentes équipes de la PHD au fil des années, il avait côtoyé Gabriel tout au long de son parcours, tout comme son frère aîné Sébastien, qui a lui aussi joué au football.

« Gabriel faisait partie de nos leaders, a poursuivi M. Genest. Il était de ceux qui avaient le bon caractère et la bonne éthique. Il avait aussi un côté clown qui faisait que c’était le fun d’être en sa présence. Il a toujours tout donné. Il fait partie des raisons pour lesquelles notre programme a eu du succès rapidement. »

Un long message lui rendant hommage a également été diffusé sur la page Facebook du Drakkar. « Le programme de football PHD est en deuil suite au départ, beaucoup trop tôt, d’un de ses pionniers. Gabriel Gélinas était une source d’inspiration pour ses coéquipiers avec son énergie débordante et son leadership. Il a également fait partie de la première édition du Drakkar en 2012 et a été un rouage important durant quatre années pour notre jeune programme de football. Le Drakkar ne serait pas ce qu’il est aujourd’hui sans le dévouement de jeunes hommes comme toi. Tu seras à jamais dans nos pensées Gab et tu seras toujours présent dans notre programme de football. Toutes nos pensées sont pour toi et ta famille. Repose en paix », peut-on lire.

Dans les jours qui ont suivi son décès, des anciens coéquipiers sont allés poser une croix sur les lieux de l’accident. Ils y ont également déposé des éléments reliés au football, comme un protecteur buccal.

Lors du prochain match de l’équipe juvénile du Drakkar, vendredi après-midi, il a déjà été décidé que le chandail #37 que portait Gabriel sera sur le banc pour ce duel face aux Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph. Le trophée individuel remis au meilleur leader lors du gala de fin de saison du Drakkar pourrait également être renommé afin d’honorer sa mémoire.

Gabriel sera exposé au complexe funéraire Lalime et Boisvert à Acton Vale. Les funérailles auront lieu samedi à 16 h 30, suivi de l’inhumation au cimetière de Roxton Falls.

image