31 décembre 2015
Tourisme maskoutain
Un bilan positif pour la saison estivale
Par: Le Courrier
Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole.

Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole.

Les événements touristiques ont enregistré une baisse de clientèle de 7 % en 2015 par rapport à l’été 2014.

Les événements touristiques ont enregistré une baisse de clientèle de 7 % en 2015 par rapport à l’été 2014.

La division Tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole a dressé un bilan positif de la saison touristique 2015 qui vient de prendre fin. Les ­indicateurs de performance enregistrés à la suite d’une enquête effectuée ­auprès des partenaires touristiques du territoire démontrent que la région a maintenu ses acquis comme destination de tourisme d’agrément.

Publicité
Activer le son

Ainsi, pour 70 % des partenaires touristiques (attraits, activités, événements, hébergement, boutiques et restaurants), l’été 2015 aura permis une hausse ou une stabilité de leur achalandage. Selon eux, ces résultats sont attribuables aux efforts consacrés à l’augmentation de leur ­présence sur les réseaux sociaux et aux choix de leurs placements publicitaires. Pour la grande majorité des répondants, leurs visiteurs proviennent à plus de 70 % de la grande région de Saint-Hyacinthe et de la Montérégie.

Les attraits touristiques ont connu la plus grande croissance avec une ­augmentation de 18 % de leur ­achalandage comparativement à la même période l’an dernier. Quant aux événements, on remarque une baisse de 7 % de l’achalandage global versus 2014. Les soubresauts de dame nature (prévisions de canicule et de zone ­orageuse) et des modifications aux ­programmations ont affecté le choix des festivaliers.

Le taux d’occupation chez les hôteliers est demeuré stable à 74 %. Le tarif moyen, quant à lui, a connu une hausse de 3,06 $ versus la même période l’an passé pour s’établir à 104,32 $.

Finalement, l’achalandage du Bureau d’information touristique est demeuré stable avec près de 7 000 personnes ­renseignées, et cela, même si les heures d’opération ont été revues à la baisse pour la saison 2015. La moyenne de ­demandes par jour est demeurée ­similaire à l’an dernier. La provenance des visiteurs a été à 64 % de la Montérégie, à 22 % du reste du Québec et finalement à 14 % des autres provinces et pays.

Le site Internet de la destination, www.tourismesainthyacinthe.qc.ca, poursuit, quant à lui, sa croissance avec une augmentation de 20 % par ­rapport à 2014. Également, c’est ­maintenant plus de 50 % des internautes qui consultent ce site à partir d’un ­appareil mobile.

« Nos efforts en matière de promotion de la région, les outils promotionnels que nous avons développés et le travail de nos différents partenaires touristiques pour faire connaître nos attraits, nos ­événements et notre infrastructure ­d’accueil ont manifestement porté fruit. Nous travaillons déjà sur de ­nouvelles initiatives en prévision de la saison 2016 qui permettront de ­positionner encore davantage ­Saint-Hyacinthe comme destination pour les excursionnistes », a précisé ­Nancy Lambert, directrice tourisme et congrès de Saint-Hyacinthe Technopole.

Pour découvrir les activités et les ­services en tourisme d’affaires et ­d’agrément de la grande région de Saint-Hyacinthe, consultez le site www.tourismesainthyacinthe.qc.ca et pour suivre l’actualité touristique ­maskoutaine, aimez la page Facebook Tourisme Saint-Hyacinthe.

image