5 décembre 2013
Concert-bénéfice de Noël à l’église La Présentation
Un bout de paradis signé Isabelle Nicolas
Par: Le Courrier
La jeune cantatrice maskoutaine Isabelle Nicolas sera accompagnée à l’orgue par Jean-Sébastien Dufour lors de son concert-bénéfice à l'église La Présentation le dimanche 15 décembre.

La jeune cantatrice maskoutaine Isabelle Nicolas sera accompagnée à l’orgue par Jean-Sébastien Dufour lors de son concert-bénéfice à l'église La Présentation le dimanche 15 décembre.

La jeune cantatrice maskoutaine Isabelle Nicolas sera de retour au bercail, le 15 décembre, le temps d’offrir à la communauté maskoutaine quelques airs de Noël au profit de l’église La Présentation.

Détentrice d’une maîtrise en chant classique de l’Université McGill, Mlle Nicolas s’est installée en Allemagne depuis quelques années, histoire d’entamer sa carrière dans le berceau même de l’opéra. Sa prestation du 15 décembre sera donc une rare occasion de l’entendre en sol québécois à l’endroit même où elle a découvert sa passion.

« C’est à l’église La Présentation que tout a commencé. Ma grand-mère faisait partie du choeur de l’église et un Noël, elle m’a invitée à participer à la messe de minuit. J’avais 16 ans et c’était la première fois de ma vie que je chantais devant un public, avec ma petite voix et mon micro. J’ai tellement aimé l’expérience que j’y suis retournée chaque année », se souvient la jeune femme. Tous les profits du concert-bénéfice seront d’ailleurs remis à l’église, qui en profitera pour effectuer des réparations nécessaires au confort des fidèles et de la chorale. « L’an dernier, j’ai offert un concert similaire en Angleterre et la salle était pleine alors que je connaissais bien peu de gens là-bas. Le concert nous a tous mis dans l’ambiance des fêtes et nous avons recueilli beaucoup d’argent pour un organisme de charité. J’ai tellement aimé l’expérience que j’ai décidé de la reproduire chez nous! » En plus de renouer avec l’église La Présentation, le concert sera l’occasion pour Mlle Nicolas de chanter à nouveau devant la famille et les amis. Alors que ses parents avaient dû suivre le concert en simultané sur Internet l’an dernier, ils seront aux premières loges le 15 décembre. Sa mère, Dre Myriam Deblonde, s’est assurée depuis quelques jours de la promotion du concert chez nous, jusqu’à ce que la jeune cantatrice soit de retour au Québec. « C’est spécial pour moi de revenir chanter dans cette église, mais aussi devant des parents, des amis ou des gens que j’ai côtoyés quand j’habitais à Saint-Hyacinthe. Par exemple, j’ai travaillé longtemps au Camp de jour des Loisirs Sacré-Coeur et je me rends compte aujourd’hui que c’était un très bon apprentissage pour jouer un personnage. J’étais Zazoo et je me donnais en spectacle tous les jours pour les enfants. J’espère que je pourrai revoir plusieurs personnes qui ont participé sans le savoir à me préparer pour la scène! » Quant au programme, le concert proposera des classiques de Noël allant des chants traditionnels québécois jusqu’aux classiques français, allemands et anglais. La cantatrice se propose aussi de donner une nouvelle vie à des chants québécois de Noël plus anciens qui ont été quelque peu oubliés avec les années. Elle sera accompagnée à l’orgue par Jean-Sébastien Dufour, pour qui elle n’a que de bons mots. La jeune femme retournera ensuite en Europe, où les opportunités d’emplois se font plus nombreuses, particulièrement en début de carrière. « Il y a une centaine de maisons d’opéra en Allemagne, comparativement à une dizaine au Canada. Les spectacles qui sont produits sont aussi présentés à plusieurs reprises, ce qui assure une certaine stabilité. Pour mes premières expériences professionnelles, c’est le paradis! » Et c’est un petit bout de son paradis qu’elle se propose de partager de notre côté de l’océan à l’aube du temps des Fêtes. Le concert-bénéfice de Noël se tiendra le dimanche 15 décembre, dès 14 h 30, à l’église La Présentation. Les billets sont déjà en vente au presbytère de la paroisse et à la réception de l’Évêché. Des billets seront aussi disponibles à la porte au coût de 20 $.

image