10 mars 2016
Activité de formation Passion Détail
Un coffre à outils 2.0 pour les commerçants
Par: Jean-Luc Lorry
Dans l’ordre habituel, André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe; Marie-Ève Paris, copropriétaire de la boutique M&V amie Lolë; Claude Rainville, directeur du ­développement ­commercial de Saint-Hyacinthe Technopole; Sylvie Adam, conseillère municipale; Pierre Rhéaume, directeur général de la Chambre de commerce et de l’industrie Les ­Maskoutains; Véronique Paris, copropriétaire de la boutique M&V amie Lolë et Simon Cusson, directeur général de Société de développement commercial

Dans l’ordre habituel, André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe; Marie-Ève Paris, copropriétaire de la boutique M&V amie Lolë; Claude Rainville, directeur du ­développement ­commercial de Saint-Hyacinthe Technopole; Sylvie Adam, conseillère municipale; Pierre Rhéaume, directeur général de la Chambre de commerce et de l’industrie Les ­Maskoutains; Véronique Paris, copropriétaire de la boutique M&V amie Lolë et Simon Cusson, directeur général de Société de développement commercial

La Chambre de commerce et de l’industrie Les Maskoutains, les Galeries St-Hyacinthe, la Société de ­développement du centre-ville (SDC) et Saint-Hyacinthe Technopole se sont ­associés pour mettre sur pied une activité destinée à donner un coup de pouce au commerce de détail local.

Publicité
Activer le son

Le mardi 15 mars aura lieu pour une ­seconde édition, l’activité de formation Passion détail 2.0 qui se tiendra au Centre BMO, de 11 h 30 à 17 h.

Au menu de cette formation Urgence croissance – Je prends ma place : cinq ­conférenciers qui se succèderont au micro, un repas et une activité réseautage. Le coût est de 143,72 $.

Les organisateurs ont invité Serge ­Bouchard qui donnera une conférence sur le commerce de détail et le transfert ­d’entreprise. Anthropologue, auteur et ­animateur, M. Bouchard ­communique sur toutes les tribunes sa passion pour ­l’histoire des Amérindiens et des Métis.

Conférencier régulier à des ateliers sur l’entrepreneuriat à HEC Montréal, ­Stéphane Drouin proposera une ­conférence intitulée Destination ­croissance, partez avec le bon GPS.

Luc Dupont est professeur au ­Département de communication de ­l’Université d’Ottawa et se définit comme un spécialiste des questions ­touchant le marketing, les médias, la ­publicité et l’Internet. Le thème de sa ­conférence sera : 5 éléments clés d’un marketing gagnant dans le commerce de détail.

Vice-président et économiste en chef aux Études économiques du Mouvement ­Desjardins, François Dupuis agit à titre de porte-parole de Desjardins sur l’actualité économique et sur les grands dossiers touchant l’économie et les marchés financiers. Le thème de sa conférence sera : les enjeux économiques de nos entreprises d’ici.

Finalement, la copropriétaire de la ­Rôtisserie Excellence, Isabelle Parenteau, racontera comment son restaurant est ­devenu un succès d’entreprise.

Les organisateurs estiment que cette formation aidera les commerçants à tirer leur épingle du jeu.

« Le marché du commerce de détail est en mutation. Pour avoir du succès, je pense qu’il faut revoir l’expérience client », estime Claude Rainville, nouveau directeur du ­développement commercial de Saint-Hyacinthe Technopole.

L’an dernier, 125 personnes avaient participé à la première édition de cette journée de formation.

« La rapidité avec laquelle les habitudes de consommation évoluent amène un défi constant à nos commerçants. ­L’activité de formation Passion Détail a pour but d’outiller les commerçants afin qu’ils puissent saisir les nouvelles opportunités s’offrant à eux et ainsi profiter du plein potentiel de leur ­entreprise », indique André Brochu, ­directeur général des Galeries St-Hyacinthe.

« Tous les acteurs du milieu doivent prendre un moment de recul collectif pour s’informer et comprendre les enjeux tant économiques que sociaux qui ­façonneront l’avenir du commerce de détail », ajoute Simon Cusson, directeur général de la SDC.

image