3 mars 2016
Un colis suspect perturbe le Palais de justice
Par: Maxime Prévost Durand
Un colis suspect perturbe le Palais de justice

Un colis suspect perturbe le Palais de justice

De nombreux policiers ont bouclé le secteur du Palais de justice de Saint-Hyacinthe lundi en fin d’avant-midi à la suite de la découverte d’un colis suspect.

De nombreux policiers ont bouclé le secteur du Palais de justice de Saint-Hyacinthe lundi en fin d’avant-midi à la suite de la découverte d’un colis suspect.

L’opération de la Sûreté du Québec a duré près de trois heures et s’est terminée par l’intervention de techniciens en ­explosifs, confirmant qu’il s’agissait d’un colis inoffensif. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’opération de la Sûreté du Québec a duré près de trois heures et s’est terminée par l’intervention de techniciens en ­explosifs, confirmant qu’il s’agissait d’un colis inoffensif. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une vaste opération policière a perturbé les activités du Palais de justice de Saint-Hyacinthe lundi en fin d’avant-midi après que la ­présence d’un colis suspect ait été signalée aux autorités. Après près de trois heures d’intervention, le colis en question a été jugé inoffensif par la Sûreté du Québec.

Publicité
Activer le son

« Il y a eu intervention des techniciens en explosifs et le colis est considéré comme inoffensif », a indiqué vers 14 h 30 la porte-parole de la SQ, Joyce Kemp, ­signalant du coup la fin de l’opération. Le robot téléguidé n’aurait pas été ­nécessaire lors de l’intervention.

On ignore quelle forme prenait le colis suspect en question et ce qui a incité à croire qu’il pouvait y avoir une menace. Il n’a pas été possible non plus de savoir à quel endroit dans l’édifice il avait été localisé.

Des enquêteurs de la Sûreté du Québec se sont rendus sur place et une enquête était toujours en cours en début de semaine. La Sûreté du Québec a affirmé qu’elle ne donnerait aucun autre détail relativement à cette histoire.

Aux alentours de 11 h 30, le Palais de justice de Saint-Hyacinthe a été évacué et un périmètre de sécurité a été mis en place. Les avenues Sainte-Anne et Hôtel-de-Ville, entre les rues Dessaulles ­et Sicotte, ont été fermées à toute ­circulation et près d’une dizaine de ­voitures de police ont bouclé le secteur. Les détenus en attente d’une comparution ont été transférés dans un fourgon, ont spécifié les autorités.

Les techniciens en explosifs de la Sûreté du Québec sont arrivés sur les lieux aux alentours de 13 h, avant de confirmer qu’il n’y avait aucun danger ­relié au colis environ une heure plus tard. Une dizaine de pompiers se sont également rendus sur place en ­assistance.

L’intervention semblait davantage ­cibler la partie arrière du Palais de justice, près de l’intersection Sainte-Anne et ­Sicotte, d’après nos observations.

Les employés du Palais de justice ont pu réintégrer l’édifice vers 15 h et les ­activités dans les deux salles d’audience ont repris normalement. Toutes les ­personnes qui devaient comparaître lundi en chambre criminelle ont pu le faire une fois la réintégration ­complétée. Un seul dossier a été reporté en chambre de la jeunesse en raison des événements.

image