24 septembre 2020
COVID-19
Un groupe-classe contaminé et plus de 360 élèves isolés à la PHD
Par: Maxime Prévost Durand

Plus de 18 % des 1949 élèves de la polyvalente Hyacinthe-Delorme sont en isolement préventif après la détection d’une quinzaine de cas positifs à la COVID-19 dans les derniers jours. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une quinzaine de cas de COVID-19 sont maintenant confirmés à la polyvalente Hyacinthe-Delorme, à peine un peu plus d’une semaine après que le virus eut pénétré à l’intérieur des murs de l’école. Cette situation a entraîné la mise en isolement préventif de 364 élèves, ce qui représente plus de 18 % de la clientèle.

Publicité
Activer le son

Parmi ces 15 cas, trois sont des professeurs et une douzaine sont des élèves, a fait savoir Chantal Vallée, agente d’information à la Direction de santé publique de la Montérégie. Les élèves en question font tous partie d’un même groupe-classe, a-t-elle ajouté. Un total de 29 élèves font partie de ce groupe-classe.

Une mise en isolement massive a dû être enclenchée à la suite de cette éclosion. « La santé publique a déterminé que l’ensemble d’une classe et plusieurs élèves du transport scolaire ont pu être en contact avec l’un ou l’autre de ces cas », a indiqué la directrice de la polyvalente Hyacinthe-Delorme, Sylvie Ménard, dans une lettre envoyée aux parents, leur expliquant la situation. Les jeunes qui doivent s’isoler bénéficieront de l’enseignement à distance durant cette période. Pour les autres qui n’ont reçu aucune consigne d’isolement, « c’est que votre enfant doit continuer de fréquenter l’école », est-il mentionné dans cette missive.

Une clinique de dépistage mobile a même été déployée samedi par la santé publique, spécifiquement pour la clientèle de la polyvalente Hyacinthe-Delorme. Pas moins de 150 personnes, ayant eu des contacts dont le risque est jugé « modéré et élevé » avec les cas positifs, ont été invitées à se faire tester.

Le portrait global

Pour l’ensemble du Centre de services scolaire de Saint-Hyacinthe, ce sont 21 cas qui étaient répertoriés mercredi matin, a rapporté la régisseuse aux communications de l’organisation, Esther Charrette. Dans le décompte, il peut arriver qu’un même cas ait fréquenté deux lieux différents, a-t-elle précisé.

Deux cas se sont notamment ajoutés au premier détecté la semaine dernière du côté de la polyvalente Robert-Ouimet, à Acton Vale. Pas moins de 51 élèves, dont tout un groupe-classe, sont en isolement.

Un premier cas a par ailleurs été associé aux écoles primaires Lafontaine et des Passereaux, à Saint-Hyacinthe. Personne n’a dû être placé en isolement de leur côté. À l’école Saint-Damase, un premier cas positif a aussi été rapporté et une classe a été isolée, tout comme au Centre de formation des Maskoutains, où un cas a été confirmé et un groupe-classe isolé.

Dans le secteur privé, l’École secondaire Saint-Joseph a annoncé aux parents qu’un membre du personnel a reçu, dimanche, un diagnostic positif à la COVID-19. Le directeur général, Jean-François Racine, a fait savoir que « cette personne n’était pas au travail lors de sa période de contagiosité », si bien que la santé publique ne considère aucune personne fréquentant l’école comme étant à risque présentement.

image