29 novembre 2018
Le jeudi 6 décembre
Un marché de Noël au Centre de formation des Maskoutains
Par: Olivier Dénommée
Au total, plus d’une quarantaine d’élèves de l’IS Caméléon s’occupent d’une friperie et participent à la confection d’objets qui seront mis en vente au marché de Noël. Les élèves sont accompagnés de deux de leurs enseignantes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Au total, plus d’une quarantaine d’élèves de l’IS Caméléon s’occupent d’une friperie et participent à la confection d’objets qui seront mis en vente au marché de Noël. Les élèves sont accompagnés de deux de leurs enseignantes. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les élèves en insertion sociale au Centre de formation des Maskoutains travaillent fort à l’année, mais le 6 décembre sera l’occasion parfaite pour constater les différentes réalisations faites par cette quarantaine d’élèves qui ont confectionné divers articles pour leur marché de Noël annuel, organisé dans la cafétéria de l’école. Ils attendent les visiteurs avec impatience.

publicité

Les élèves des différentes classes d’insertion sociale se sont activés cet automne, où ils ont produit sous la supervision d’une professeure d’art la plupart des objets qui seront mis en vente. Les items, aux prix oscillant entre 50 ¢ et une dizaine de dollars, permettent de faire des cadeaux abordables et écologiques, puisqu’ils sont majoritairement faits de matières recyclées, pour ses proches tout en encourageant concrètement le travail de ces élèves en difficulté d’adaptation.

« Ce qui me fait le plus plaisir, c’est de travailler et de créer des choses avec mes mains », affirme Valérie, une élève du programme. Une autre, Jacynthe, a souligné avoir eu de la difficulté au début à confectionner certains articles, mais qu’avec l’aide de ses amis, elle y est finalement arrivée à son rythme : une grande fierté pour elle.

Le marché de Noël est l’occasion rêvée de rencontrer ces artisans et de les encourager en achetant certaines de leurs créations. De plus, tout l’argent amassé servira à financer des projets et des activités bénéficiant aux élèves. « On espère rencontrer plein de nouvelles personnes le 6 décembre », lance Valérie qui souhaite faire connaître le projet au plus grand nombre. « Aidez-nous à avoir assez d’argent pour réaliser plein de projets dans la prochaine année! », poursuit Maxime, autre élève du programme.

Le marché attend les visiteurs de 11 h 30 à 15 h le jeudi 6 décembre. C’est un rendez-vous dans la cafétéria du Centre de formation des Maskoutains situé au 2495, boulevard Laframboise à Saint-Hyacinthe.

Friperie à l’année

Le marché de Noël est un beau prétexte pour encourager les élèves en intégration sociale, mais il existe aussi une friperie dont s’occupent ces mêmes élèves, en revendant à prix modique des vêtements reçus en dons. « On ne reçoit pas beaucoup de vêtements pour hommes », fait remarquer Anne-Michelle Mathieu, stagiaire en éducation spécialisée, qui aimerait que davantage de donateurs pensent au Centre de formation des Maskoutains. « On accepte tous les dons et même les morceaux en mauvais état pourront être utilisés pour d’autres projets par exemple. »

Ses élèves invitent la population à aussi visiter la friperie le 6 décembre ou à un autre moment et à être généreuse en offrant des vêtements inutilisés. Comme pour le marché de Noël, les profits de la friperie serviront à financer des projets pour les classes d’insertion sociale.

image