13 octobre 2011
11e édition de la Nuit des sans-abri
Un message de sensibilisation plus fort et mieux structuré
Par: Le Courrier
Les membres du comité organisateur, soit Louis Lemieux, Marie-Claude de Souza, Christian Simoneau, Amélie Bolduc, Sébastien Girard, John Sanchez, Diane Poirier, Steve Bilodeau, Victor Varracalli et Jannot Caron.

Les membres du comité organisateur, soit Louis Lemieux, Marie-Claude de Souza, Christian Simoneau, Amélie Bolduc, Sébastien Girard, John Sanchez, Diane Poirier, Steve Bilodeau, Victor Varracalli et Jannot Caron.

On a annoncé le 22 septembre la 11e édition de la Nuit des sans-abri maskoutaine qui aura lieu le vendredi 21 octobre au parc Casimir-Dessaulles de 18 h à 6 h de même qu’une nouvelle série d’activités sensibilisatrices qui se déploieront les 30 jours précédents la Nuit.

Lancer un message plus fort et mieux structuré, c’est ce que le comité organisateur souhaite réaliser lors de la 11e édition de la Nuit des sans-abri à Saint-Hyacinthe.

Selon Sébastien Girard, adjoint à la Corporation de développement communautaire des Maskoutains, l’objectif de ce projet est de réunir un grand nombre d’activités dispersées dans une plus longue période et de les présenter comme faisant partie d’un tout. Le résultat de ce projet ne sera pas nécessairement immédiat, mais pourrait être observé dès l’an prochain, selon M. Girard.

Trente jours de sensibilisation

Afin de créer un message plus percutant, le comité organisateur a intégré une série d’activités qui se tiendra au cours du mois d’octobre.

Les intervenants du Centre d’intervention jeunesse des Maskoutains (CIJM) se déplaceront dans les rues, dans les écoles ou dans les maisons des jeunes pour procéder à la sensibilisation de la population.« Notre comité désire offrir quelques activités qui s’adressent à toutes les couches de la société. Notre mandat est d’informer le plus grand nombre de citoyens et de démystifier les problématiques vécues par les personnes sans abri », soutient Amélie Bolduc, travailleuse de rue au CIJM et responsable du comité de sensibilisation.La première activité, Dans la peau de… consiste à ce que les participants personnifient tour à tour un donneur et une personne en situation d’itinérance. Cette activité permet aux participants de réfléchir à la réalité que vivent chaque jour les personnes sans-abri. La seconde activité est Le budget. Les participants recevront un budget mensuel équivalent à un chèque d’aide social et devront faire un budget non déficitaire à la fin du mois fictif. Cette activité a pour but de détruire les préjugés à l’égard des prestations sociales.Le visionnement du film de RAJE citoyenne Si on existait : le film d’une lutte pour exister, le lancement du site internet de SOS pauvreté et la publication du recueil Les mots de la pauvreté vus par les immigrants de la Coalition du 17 octobre sont aussi de la programmation de cette série d’activités.

La sensibilisation par l’art

Les amateurs d’art seront servis lors du déroulement de la soirée du 21 octobre. Elle débutera à 18 h avec un mot de bienvenue et les activités commenceront dès 19 h. Des groupes de musique se relaieront sur le grand belvédère du parc, intercalé par des solistes, dans le but de partager avec les gens leur vision musicale de l’itinérance et de la pauvreté, et ce, jusqu’à 24 h.Des activités artistiques de toutes sortes débuteront et se poursuivront jusqu’à la fin de la nuit, tel du slam-poésie, de la peinture interactive et des artistes invités, dont Marie-Claude de Souza, poète professionnelle. Entre les diverses activités, l’allumage des braséros se tiendra à 20 h, tandis qu’à minuit aura lieu la traditionnelle soupe populaire. Par ailleurs, Christian Vanasse, porte-parole national de la Nuit des sans-abri, sera de passage au cours de la soirée afin de motiver les personnes qui passeront la nuit dans le parc.De 22 h 30 à 5 h, d’autres activités telles, une vigile autour du braséro, prestations acoustiques, corde à linge de l’espoir, graffitis à la craie, lecture de lettres d’appui et d’encouragements et lecture des textes de la Coalition du 17 octobre.

image