19 novembre 2015
Un nouveau St-Hubert à l’automne 2016
Par: Martin Bourassa
Un nouveau St-Hubert à l’automne 2016

Un nouveau St-Hubert à l’automne 2016

Le restaurant St-Hubert sera relocalisé d’ici l’automne 2016 dans un tout nouvel immeuble qui sera bâti à proximité, sur un bout de terrain de 70 000 pieds carrés où logeait en partie l’ancien Hôtel des Seigneurs. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Le restaurant St-Hubert sera relocalisé d’ici l’automne 2016 dans un tout nouvel immeuble qui sera bâti à proximité, sur un bout de terrain de 70 000 pieds carrés où logeait en partie l’ancien Hôtel des Seigneurs. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Les Maskoutains pourront se régaler dans un restaurant

Publicité
Activer le son

Pour les propriétaires Steve Deslauriers et Bernard Labbé, ce projet d’envergure est l’aboutissement logique d’une série de transactions immobilières.

Il y a quelques jours à peine, nous ­annoncions qu’ils avaient fait l’acquisition au coût de 1,5 M$ de l’immeuble voisin au restaurant St-Hubert actuel, un endroit qui a longtemps abrité le restaurant de la bannière Pizza Hut. Il n’aura pas fallu ­attendre très longtemps pour qu’ils ­précisent leurs intentions.

Au lieu de rénover ou d’agrandir leur ­restaurant, ils ont plutôt décidé de vendre les édifices du St-Hubert et de l’ancien ­Pizza Hut aux Galeries St-Hyacinthe (centres d’achats Beauward). En contrepartie, ils ont réussi à acquérir des mains du PDG de Beauward, Marc Bibeau, un ­terrain de 70 000 pieds carrés à même le site de l’ancien Hôtel des Seigneurs. C’est là, derrière l’hôtel Le Dauphin et pratiquement à l’endroit où s’élevait jadis le ­restaurant de l’Hôtel des Seigneurs, que sera mis en chantier dès le printemps les fondations d’un restaurant St-Hubert de nouvelle génération.

Le montant des transactions n’a pas été révélé. Les deux copropriétaires du St-Hubert ont toutefois contracté une ­hypothèque immobilière commerciale d’un montant de 4,7 M$ auprès d’une ­institution financière de Victoriaville pour financer l’opération.

Les opérations du restaurant St-Hubert actuel se poursuivront donc sans ­interruption jusqu’au déménagement prévu à ­l’automne 2016.

« Nous sommes très heureux d’annoncer ce nouveau projet. Ce déménagement offre plusieurs opportunités, entre autres celle de moderniser nos installations afin d’offrir une ambiance complètement ­renouvelée à nos clients », a expliqué M. Deslauriers par voie de communiqué. « De plus, cette nouvelle situation ­géographique permettra d’améliorer ­grandement notre visibilité », d’ajouter Bernard Labbé.

Doté des plus récentes innovations, ce restaurant devrait avoir sensiblement la même capacité d’accueil (environ 310 places) que le commerce actuel, quoi que beaucoup plus fonctionnel. Des ­améliorations seront apportées ­notamment au service à l’auto et un espace terrasse doit également s’ajouter dans la nouvelle configuration.

L’ancien St-Hubert et le Pizza Hut seront tous les deux détruits afin de répondre aux besoins d’espaces générés par la construction d’un hôtel et d’un centre de congrès qui s’élèveront d’ailleurs dans cette partie de terrain. « Pour Beauward, ces nouvelles acquisitions visent à accroître le potentiel de son complexe commercial et à lui ­permettre de créer de nouvelles possibilités pour les divers projets qu’elle souhaite y développer », a réagi l’entreprise derrière les Galeries St-Hyacinthe.

Quant au nouveau St-Hubert, il devrait avoir pour voisin immédiat une toute ­nouvelle tour de bureaux construite ­­par Beauward sur le site de l’ancien centre de congrès. On ignore encore la date de sa mise en chantier.

image