22 décembre 2016
Hockey midget AAA
Un opportunisme payant pour les Gaulois
Par: Maxime Prévost Durand
Tristan Mercure a marqué deux buts en avantage numérique vendredi face aux Commandeurs. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Tristan Mercure a marqué deux buts en avantage numérique vendredi face aux Commandeurs. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Rien ne laissait présager que les Gaulois d’Antoine-Girouard allaient se sauver avec une écrasante victoire de 6 à 0 vendredi soir face aux Commandeurs de Lévis, mais leur force de caractère et leur opportunisme leur ont permis de l’emporter au Stade L.-P.-Gaucher.

Largement dominés en première période, les Maskoutains ont pu compter sur un Jonathan Lemieux en grande forme devant le filet pour les garder dans le match, alors qu’il a repoussé chacun des 17 lancers dirigés vers lui au cours du premier vingt. Les Commandeurs ont d’ailleurs passé la grande majorité de la période à bourdonner en territoire maskoutain.

Un avantage numérique en deuxième moitié de période a toutefois permis à la troupe de Marc-André Ronda d’ouvrir la marque. Bombardé par Elliot Desnoyers et Jérémie Major, le gardien Xavier Bolduc a donné un rebond de trop que Tristan Mercure a poussé au fond du filet.

Les Gaulois ont connu une deuxième période plus convaincante, contrôlant mieux le jeu en territoire des Commandeurs. Mercure a profité d’un autre avantage numérique pour doubler l’avance des siens, puis Arnaud Lafleur en a rajouté avant le deuxième entracte pour porter le pointage 3 à 0.

Les visiteurs ont repris le momentum en troisième période, mais leurs efforts répétés n’ont pas réussi à percer la muraille Lemieux, qui s’est signalé à plusieurs reprises devant la cage maskoutaine.

Même s’ils n’ont enregistré que quatre tirs au cours du dernier vingt selon les statistiques officielles, les Gaulois ont tout de même réussi à marquer trois buts. Marco Cavalleri et Sean Larochelle ont trouvé le fond du filet, tout comme le défenseur Alec Rhéaume, qui a fait vibrer les cordages pour la première fois cette saison d’un retentissant lancer frappé.

Jonathan Lemieux a été intraitable et a signé son deuxième jeu blanc de la saison grâce à ses 38 arrêts. Il s’agissait de sa 8e victoire cette saison.

Les Gaulois profiteront d’une pause de deux semaines avant de reprendre le calendrier régulier le 6 janvier du côté de Québec où ils affronteront le Blizzard du Séminaire Saint-François, 4e au classement général.

Pendant cette pause, le défenseur Sean Larochelle s’alignera avec l’Équipe Québec des moins de 16 ans dans un match face aux étoiles de 17 ans du circuit collégial du RSEQ.

Au retour des Fêtes, Antoine-Girouard disputera cinq parties sur les patinoires adverses avant de revenir au Stade L.-P.-Gaucher à compter du 20 janvier pour une séquence de sept parties consécutives à domicile. Les Gaulois pointent au 11e rang du classement général et au 4e échelon dans la division Tacks, derrière Magog, Lac Saint-Louis et Charles-Lemoyne. Après 27 matchs, ils comptent 12 victoires (dont une en prolongation et une en fusillade) et 15 revers.

image