3 septembre 2015
Un passage historique du privé au public en six dates
Par: Le Courrier
Cette rentrée historique n’a pas empêché le directeur de l’école Casavant, Sylvain Fugère, de dormir. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Cette rentrée historique n’a pas empêché le directeur de l’école Casavant, Sylvain Fugère, de dormir. Photo François Larivière | Le Courrier ©

publicité

Novembre 2013

La Commission scolaire de Saint-­Hyacinthe (CSSH) reçoit une subvention ministérielle de 4,3 M$ pour une version désuète du projet de construction d’un centre multisports à l’école Fadette. L’idée d’acquérir ou de louer les locaux du Collège Antoine-Girouard, fermé depuis juin 2013, germe à la CSSH, qui souhaite reconvertir à cette fin la subvention. À la fin du mois, un représentant du ­ministère de l’Éducation (MELS) en visite à ­Saint-Hyacinthe qualifie d’« avenue très intéressante » la solution présentée par la CSSH.

Avril 2014

La CSSH et la Corporation du Séminaire, propriétaire des locaux de l’ancien CAG, signent une entente de principe quant à l’acquisition des installations. L’accord repose sur un montage financier de 8,8 M$, lequel inclut la subvention ­ministérielle de 4,3 M$, la cession de ­terrains d’une valeur de 3,5 M$ appartenant à la CSSH et une contribution de 1 M$ de la part de l’Oeuvre Antoine-­Girouard. Même si le projet va bon train, la CSSH n’a toujours pas reçu l’approbation officielle du MELS pour conclure la transaction.

Mai 2014

Après avoir trouvé son contenant, la CSSH doit déterminer quel sera son contenu. Elle se lance dans un vaste ­processus de réorganisation scolaire des écoles secondaires. Parmi les scénarios possibles, deux d’entre eux proposent la fusion des écoles Fadette et Casavant et la répartition des clientèles dans les ­immeubles Fadette et Séminaire. La ­troisième piste vise plutôt le déménagement de l’école Casavant au Séminaire et le statu quo pour l’école Fadette.

Août 2014

L’ex-ministre de l’Éducation, Yves ­Bolduc, confirme l’acquisition des locaux du Séminaire par la CSSH. En conférence de presse à Saint-Hyacinthe, le ministre Bolduc reconnaît que ce projet « est une bonne nouvelle et qu’il générera des ­économies de 11 M$ ». En mettant la main sur l’infrastructure du Séminaire, la CSSH envisage de déménager le Centre de formation des Maskoutains (CFM) dans l’ancien immeuble de l’école ­Casavant et de transformer le bâtiment du CFM en une école primaire.

Septembre 2014

Le verdict de la réorganisation scolaire tombe : l’école Casavant déménagera au Séminaire à la rentrée 2015. Pour ­résoudre le déficit de plateaux sportifs de l’école Fadette, celle-ci mettra la main sur deux des cinq plateaux sportifs regroupés sur la rue Girouard.

Juin 2015

La transaction d’échange entre la CSSH et la Corporation du Séminaire est officiellement paraphée. Pour la première fois en plus de 200 ans d’existence du ­Séminaire, des élèves du secteur public franchiront les portes de l’établissement à la prochaine rentrée. « Merci et longue vie à cette nouvelle école! », affirme alors le chanoine Jean Corbeil.

image