28 juin 2018
Plume verte
Un petit coin de nature juste pour soi!
Par: Le Courrier
Un petit coin de nature juste pour soi!

Un petit coin de nature juste pour soi!

Jardinières et jardiniers maskoutains, à vos pelles et truelles, plantons des végétaux indigènes cet été! Pour bénéficier de spectacles hauts en son et en couleur en direct de votre salon, imaginez votre cour comme un mini-écosystème, c’est-à-dire en portant une attention particulière aux relations qui unissent la faune urbaine et les végétaux. 

publicité

Ce qu’il faut se rappeler c’est que, tout au long de l’année, oiseaux, pollinisateurs, papillons et petits mammifères ont besoin d’une variété de végétaux pour se nourrir, se loger, se reproduire, même en ville. En plus de leur côté adaptatif, de leur robustesse et de leur besoin minime d’entretien, voilà une raison de plus pour choisir les végétaux indigènes pour votre parterre!

Vous aimeriez attirer de charmants oiseaux chez vous? Le mot d’ordre : pensez diversité comme dans biodiversité! Diversifiez le type de végétaux indigènes offerts dans votre jardin en choisissant soigneusement arbres, arbustes, buissons, plantes herbacées vivaces et annuelles bien d’ici. Ces végétaux doivent avoir des floraisons et productions de petits fruits variés en continu pour permettre de renouveler le spectacle que la nature nous offre en toute saison. Choisissez parmi l’érable à sucre, le bouleau jaune ou à papier, l’amélanchier du Canada, le cerisier de Virginie, et j’en passe. Surveillez les étiquettes des végétaux en vente et informez-vous : tout bon pépiniériste saura vous conseiller. De plus, le livre Attirer la faune au jardin des auteurs Mondor et Gingras s’avère une référence utile.

Vous avez la chance d’habiter à proximité d’un espace naturel petit ou grand : boisé, friche, milieux humides, pré fleuri, cours d’eau et autres? Rappelez-vous que chacun de ces espaces doit être précieusement conservé. Oasis essentielles à la faune, ils offrent une multitude de services écologiques aux humains : filtration de l’eau, de l’air, abaissement de la température, etc. Plusieurs organismes dédiés à la conservation volontaire peuvent d’ailleurs vous conseiller sur les bonnes pratiques à adopter tout en respectant votre propriété et vos choix. Pensons à Nature-Action Québec et à Conservation de la nature Canada.

Votre potager ne produit pas à la hauteur de vos attentes? La solution : attirer les pollinisateurs chez soi! Ils butinent de préférence les fleurs des végétaux indigènes du Québec comme l’aster, la monarde, la rudbeckie, l’asclépiade; cette dernière sert d’ailleurs de nourriture à la chenille du papillon monarque. Plus riches en pollen, les fleurs indigènes dont se nourrissent abeilles, bourdons et autres pollinisateurs sont mieux adaptées à notre climat, donc plus florifères! Aiglon Indigo est une compagnie québécoise spécialisée dans la culture de ces végétaux. Ainsi attirés dans votre jardin, les pollinisateurs s’intéresseront aussi à vos cultures potagères. Grâce à eux, vous aurez le plaisir de récolter de juteuses fraises et de croquants concombres tout l’été! Important à se rappeler : évitez d’utiliser des pesticides au jardin et dans votre cour. Ils affectent très durement la survie des pollinisateurs selon plusieurs études scientifiques.

Vous n’avez qu’un balcon? Qu’à cela ne tienne! Plusieurs végétaux indigènes sauront trouver leur place même en pots, dans ces conditions plus souvent arides (soleil ou ombre importante, vent, effet asséchant causé par les îlots de chaleur, etc.) Robustes, décoratifs et productifs, les légumes indigènes se déclinent de plusieurs façons, allant des fleurs comestibles à la courge ancestrale, en passant par les fines herbes. Les Jardins de l’Écoumène sont des artisans semenciers certifiés biologiques pouvant vous approvisionner. N’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site Internet pour en savoir plus! Ainsi, vous aussi aurez la chance de profiter d’un petit coin de nature animé tout l’été. 

Bref, les végétaux indigènes : du jardinage bon pour votre assiette et pour notre planète!

 

L’Équipe de la Plume verte

image