18 mai 2017
Badminton
Un premier Championnat du monde pour Philippe Gaumond
Par: Maxime Prévost Durand
Le Maskoutain Philippe Gaumond (à droite) et son partenaire de double, Maxime Marin. Photo Yves Lacroix | Badmintonphoto

Le Maskoutain Philippe Gaumond (à droite) et son partenaire de double, Maxime Marin. Photo Yves Lacroix | Badmintonphoto

Pour la première fois de sa carrière, Philippe Gaumond représentera le Canada à un Championnat du monde de badminton. Le Maskoutain s’est envolé au cours des derniers jours en Australie, où se déroulera la Coupe Sudirman, en compagnie de son partenaire de double, Maxime Marin.

Publicité
Activer le son

Pointant présentement au deuxième rang du classement canadien en double masculin, le duo a profité du désistement de la meilleure équipe au pays, composée d’Adrian Liu et Toby Ng, pour participer à ce rendez-vous mondial, qui se tiendra du 21 au 28 mai.

« Jamais je ne pensais arriver à ça, c’est une chance incroyable, a confié Gaumond au COURRIER, alors qu’il s’apprêtait à partir pour l’Australie. Si les premiers avaient accepté l’invitation, nous ne serions pas là. »

Question de profiter pleinement de l’expérience, il espère notamment pouvoir faire la rencontre du « meilleur joueur de tous les temps », le Chinois Lin Dan. « Le fait de participer au même tournoi que lui est impensable », s’exclame-t-il.

Au cours de la saison, le Maskoutain et son partenaire ont atteint la finale d’un tournoi du circuit canadien, en plus de terminer 3e au championnat canadien de fin de saison. Le tandem a aussi aidé le Canada à remporter l’or au championnat panaméricain par équipe cet hiver en République dominicaine.

Les résultats qu’obtiendront Gaumond et Marin à la Coupe Sudirman pourraient leur permettre de participer à une autre compétition internationale l’an prochain. « Si le Canada termine dans le top 4 parmi les pays du Commonwealth [présents au Championnat du monde par équipe], on devrait pouvoir obtenir un financement complet pour participer aux Jeux du Commonwealth de 2018. C’est une raison de plus pour nous de bien performer là-bas. »

Toutes dépenses… non payées

Si l’expérience s’avère une opportunité incroyable pour Philippe Gaumond et son coéquipier d’un point de vue sportif, il en est autrement lorsqu’il est question des dépenses. Faute de financement, le duo doit assumer tous les frais, autant l’avion, l’hôtel et la nourriture que les coûts d’inscriptions. Lorsqu’on additionne, cela va au-delà des 2 300 $ pour chacun d’eux.

« On n’a aucune aide financière, soutient-il. On envoie des courriels et des demandes à ceux qui peuvent nous aider. [Badminton Canada] paie seulement les uniformes. »

Afin de couvrir certaines de ces dépenses, les deux athlètes ont lancé une campagne GoFundMe, qui permetde récolter des fonds en ligne. En moins d’une semaine, ils ont réussi à amasser près de 850 $, mais il leur reste encore un long chemin pour atteindre leur objectif de 5 000 $. Il est toujours possible de les encourager en se rendant au www.gofundme.com/objectif-surdimancup2017.

image