2 janvier 2020
Développement social
Un premier plan d’action régional est lancé
Par: Le Courrier

Le Dr Mathieu Lanthier-Veilleux, directeur par intérim au Département de santé publique de la Montérégie, a démontré comment le développement social peut avoir un impact sur la santé. Photo gracieuseté

L’adoption de la Politique de la famille et de développement social en novembre 2016 a entraîné la création d’un comité de développement social qui a dévoilé dernièrement son premier Plan d’action régional triennal.

Publicité
Activer le son

Trois objectifs y sont inscrits :

– Développer, reconnaître et promouvoir l’implication citoyenne et accroître la cohésion dans les différents milieux;
– Renforcer l’accessibilité aux services et favoriser le développement d’une collectivité inclusive, sécuritaire et accueillante, une ouverture à la diversité et ainsi accroître le sentiment d’appartenance;
– Améliorer la qualité de vie des citoyens en se souciant de la santé (saines habitudes de vie), de l’éducation et des inégalités sociales et ainsi favoriser un développement économique et social durable.

« Ce comité, par son caractère intersectoriel, a permis de cibler des actions qui toucheront à tous les aspects de la vie des citoyens et citoyennes tout en s’assurant que celles-ci aient un impact sur tous, peu importe leur âge ou leur statut socioéconomique. Nos concitoyens seront interpellés et invités à travailler de pair avec les intervenants du milieu afin que, tous ensemble, nous formions une communauté solidaire et inclusive. C’est une dynamique très prometteuse », a mentionné Francine Morin, préfet de la MRC des Maskoutains.

« Le succès des initiatives de développement social repose sur la collaboration et l’engagement des acteurs du milieu. En se positionnant au cœur du développement social, les municipalités peuvent y jouer un rôle crucial. Elles peuvent ainsi soutenir des projets porteurs pour la communauté et bénéfiques pour la santé et la qualité de vie de leurs citoyens », a indiqué pour sa part le Dr Mathieu Lanthier-Veilleux, directeur par intérim de Santé publique de la Montérégie.

Parmi les actions à venir, notons la volonté « d’offrir des activités de développement des connaissances et des compétences en regard de la participation publique, parapublique, communautaire et municipale ». Et aussi, celle de « développer une ouverture à la diversité de façon à prôner l’accès universel à des milieux multifonctionnels sécuritaires ».

Le comité de développement social est formé de représentants des organisations suivantes : MRC des Maskoutains, Commission scolaire de Saint-Hyacinthe, Emploi-Québec, CISSS de la Montérégie-Est, Corporation de développement communautaire, Comité intersectoriel de la petite enfance, Table de concertation jeunesse, Groupement des associations de personnes handicapées du Richelieu-Yamaska, Table concertation des organismes pour les aînés, Forum-2020 et de deux citoyens, l’un de Saint-Hyacinthe et l’autre représentant le milieu rural.

Le Plan d’action régional de développement social est en ligne sur le site de la MRC, à l’onglet Culture et vie communautaire/famille. Il est également possible de s’en procurer un exemplaire à la MRC, située au 805, avenue du Palais, aux heures d’ouverture du bureau.

image