2 novembre 2017
Un premier titre de saison pour les Lauréats
Par: Maxime Prévost Durand

À leur 4e campagne dans la ligue collégiale de football division 3, les Lauréats du Cégep de Saint-Hyacinthe ont mis la main sur un premier titre de saison en conservant la meilleure fiche de la section Sud-Ouest, un dossier de sept victoires et un revers.

Publicité
Activer le son

Il aura fallu attendre le dernier match pour que leur sacre soit confirmé puisque les Triades du Cégep de Lanaudière leur livraient une lutte féroce au classement. La victoire de 37 à 0 des Maskoutains contre les Cheminots du Cégep de Saint-Jérôme, dimanche après-midi, leur a procuré ce premier titre. « C’est difficile de demander mieux que de finir premier », a lancé en entrevue l’entraîneur-chef des Lauréats, Sébastien Deschamps, arrivé à la barre de l’équipe cet été. Le travail est toutefois loin d’être terminé, avertit-il. « On est content de ce qu’on a accompli jusqu’ici, mais on n’est pas encore complètement satisfait. On ne doit pas être satisfait tant qu’on n’aura pas remporté le dernier match pour soulever le Bol d’Or. » Leur premier défi en séries sera de l’emporter face aux Indiens du Collège Ahuntsic, samedi à 13 h, dans un match disputé au Cégep de Saint-Hyacinthe. Dans leur seul affrontement de la saison, les Lauréats avaient facilement disposé des Indiens 30 à 3. L’entraîneur Deschamps s’attend toutefois à un duel plus relevé samedi. « C’est une équipe avec beaucoup de talent. Je ne m’attends pas au même genre de pointage que lors du premier match. Ils sont capables de sortir une performance incroyable. Ils ont battu Lanaudière deux fois cette saison (NDLR : les deux seules défaites des Triades) et Lanaudière nous a battus », relate-t-il.

Une défensive à toute épreuve, une équipe complète

Encore une fois cette saison, la défensive des Lauréats a été celle qui a accordé le moins de points à ces adversaires au sein de toute la division 3. En huit rencontres, à peine 62 points ont été marqués face aux Maskoutains, soit une moyenne d’un peu moins de huit points par match. « Notre défensive a vraiment été impeccable tout au long de la saison », souligne Sébastien Deschamps, qui est également coordonnateur défensif de l’équipe. Selon lui, la formation des Lauréats est encore plus complète que la saison dernière lui permettant d’aspirer aux grands honneurs. La saison dernière, elle avait été freinée en demi-finale provinciale par les Gaillards du Cégep de Jonquière. « En contraste avec l’an dernier, en plus d’avoir une excellente défensive, on a une offensive très redoutable, note-t-il. On est autant capable de courir que de passer. On est aussi très bon sur les unités spéciales avec, à mon avis, le meilleur botteur de la ligue, Samuel Ouellette. » Par ailleurs, on apprenait lundi que Samuel Ouellette a été recruté par les Carabins de l’Université de Montréal en vue de la saison 2018. Il suit ainsi les traces d’un autre Maskoutain, Louis-Philippe Simoneau, qui dispute cette année sa troisième saison avec les Bleus.

image