22 septembre 2011
Un rôdeur arrêté dans le stationnement du Cégep
Par: Le Courrier

Un homme de 35 ans a été arrêté dans le stationnement du Cégep de Saint-Hyacinthe, le vendredi 16 septembre, après qu’une étudiante eut porté plainte pour intimidation.

Publicité
Activer le son

L’homme rôdait aux alentours du collège depuis quelques jours. Il invitait les étudiantes dans sa voiture en prétextant vouloir les reconduire chez elle.

Informée par des jeunes femmes qui avaient été interpelées par l’individu, la direction générale du collège avait d’ailleurs alerté les policiers et émis un appel à la prudence à l’attention de toute la communauté du Cégep dès le jeudi matin. Vendredi, alors que les policiers de la Sûreté du Québec se trouvaient au Cégep pour rencontrer les agents de sécurité et discuter des mesures à adopter dans les circonstances, le suspect s’est présenté à nouveau dans le stationnement du Cégep. Il a invité une étudiante à monter à bord de sa voiture et l’a suivie avec insistance. La jeune femme a rapidement alerté les policiers et portée plainte pour intimidation. L’individu a été remis en liberté sous une promesse de comparaître et doit respecter certaines conditions, dont celle de ne pas se trouver dans les environs du collège.« Nous remercions les étudiantes qui nous ont informés de la situation. Nous tenons à faire du Cégep un milieu de vie sécuritaire et pour y arriver, la collaboration de tout le monde est essentielle. Elle nous permet de réagir rapidement », a commenté Véronique Blain, directrice des communications.

Un procès

Cet incident n’était pas sans rappeler l’arrestation quasi miraculeuse qui s’était produite en mai 2010, devant l’Institut de technologie agroalimentaire de Saint-Hyacinthe, à deux pas du Cégep.

Yves Pelletier, 49 ans, s’était fait prendre en flagrant délit par un enquêteur de la Sûreté du Québec alors qu’il tentait d’enlever une étudiante qui passait par là. Pelletier avait préalablement fait des tentatives d’enlèvements près de la Polyvalente Hyacinthe-Delorme et près de la Faculté de médecine vétérinaire. Son procès est prévu en février 2012, au Palais de justice de Saint-Hyacinthe.-30-

image