21 juin 2012
Baseball junior AA
Un soupir de soulagement dans le camp des Dodgers
Par: Maxime Desroches
Les Dodgers ont atteint le fond du baril, samedi, contre Sainte-Thérèse, mais se sont bien repris en triomphant à leurs deux matchs suivants.

Les Dodgers ont atteint le fond du baril, samedi, contre Sainte-Thérèse, mais se sont bien repris en triomphant à leurs deux matchs suivants.

Il aura fallu attendre près de 40 jours avant que les Dodgers de Saint-Hyacinthe récoltent leur premier triomphe de la présente saison. La série de défaites consécutives s’est arrêtée à huit, dimanche, lorsque les Maskoutains ont pris la mesure des Orioles de Montréal par la marque de 6-4.

publicité

Charles-Olivier Riendeau a croisé le marbre en sixième pour marquer le point vainqueur, tandis qu’un ballon-sacrifice de Joël Trudeau en septième a augmenté l’avance des siens.

Philippe Seyer-Lamontagne (1-1) a lancé un match complet pour les Dodgers, enregistrant six retraits au bâton pendant ses sept manches au monticule. Les réjouissances ont toutefois été de courte durée pour l’artilleur des Dodgers, qui a appris peu après la rencontre qu’il sera désormais un membre des Guerriers de Granby. En retour, Saint-Hyacinthe a mis la main sur Jeff Scott, de Mont-Saint-Hilaire.Scott n’a pas mis de temps à faire sentir sa présence avec sa nouvelle équipe. Mardi, au parc Saint-Sacrement, il a été envoyé sur la butte et a limité les dégâts en allouant quatre points aux Olympiques de Drummondville dans un gain convaincant de 14-4 des Dodgers en seulement cinq manches.Souvent amorphes durant les huit premières rencontres, les frappeurs des Dodgers ont malmené le lanceur des Olympiques, Jean-Christophe Bergeron. Ils ont été particulièrement menaçants en cinquième manche, alors qu’ils ont inscrit huit points pour mettre un terme à la rencontre. « Il n’est peut-être pas trop tard pour racheter notre affreux début de saison. On est conscient de l’importance d’aligner quelques victoires. Notre niveau de confiance est plus élevé et tout le monde semble décidé à bâtir sur ces deux parties », a affirmé le gérant des Dogers, André Smith.Le premier gain des Maskoutains est survenu au lendemain d’un humiliant revers de 16-2 face aux Voltigeurs de Sainte-Thérèse, devant ses partisans de surcroît.« Après le match, les joueurs nous ont indiqué qu’ils souhaitaient régler le problème à l’interne et qu’ils ne voulaient pas la présence des entraîneurs sur le banc. Nous n’avions rien à perdre. Les résultats nous ont étonnés, mais les joueurs savent que la présence des instructeurs est nécessaire afin de garder une structure et une discipline », a-t-il conclu.

image