5 avril 2012
L'élection de Mulcair
Un souvenir impérissable
Par: Le Courrier

Marie-Claude Morin n’est pas près d’oublier le grand moment qu’elle a vécu à Toronto le 24 mars lorsque la victoire de son préféré dans la course à la direction du Nouveau parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, a été confirmée à l’issue du quatrième tour de scrutin.

« Ça a été tout un congrès, une très belle fin de semaine! J’avais pris position pour Thomas Mulcair dès le début et je suis très contente », a confié au COURRIER la députée de Saint-Hyacinthe à la Chambre des Communes.

Non seulement appuyait-elle Thomas Mulcair dans la course à la succession du regretté Jack Layton, mais elle était aussi sa coprésidente de campagne au Québec. Elle a rempli sa mission en compagnie du député de Montmagny-L’Islet-Kamouraska-Rivière-du-Loup, François Lapointe. Lorsqu’ils se sont mis à la tâche en janvier, le NPD ne comptait que 6 000 membres au Québec; mais à la fin de la période d’inscription en vue du scrutin, le nombre de membres au Québec avait plus que doublé, passant à 13 987.Mais Mme Morin ne s’attend pas nécessairement à ce que son chef la récompense de façon particulière pour son bon travail au moment où il annoncera la composition de son cabinet fantôme. « Un rôle intéressant à jouer dans le parti, ça se mérite, mais je n’ai jamais pensé à ça durant la campagne. J’ai déjà un poste intéressant comme critique en matière de logement », a-t-elle répondu.Ce qu’elle retient surtout du congrès, c’est l’unité que les députés et les membres du parti ont manifestée après la nomination du nouveau chef. Mais elle signale que M. Mulcair a tout fait pour favoriser les rapprochements, en maintenant par exemple la députée de Vancouver-Est, Libby Davies, dans ses fonctions de chef adjointe du NPD. Mme Davies avait donné son appui à Brian Topp dans la course à la direction du parti. « C’est tout à l’honneur de Thomas Mulcair », estime Marie-Claude Morin.

image