3 novembre 2011
Hockey midget AAA
Un tour du chapeau d’Anthony Beauregard propulse les Gaulois
Par: Maxime Desroches

Après un court séjour sur la route durant lequel ils n’ont pas obtenu le succès escompté, les Gaulois étaient de retour sur la patinoire du Stade L.-P.-Gaucher, samedi. Les Maskoutains ont vaincu les Forestiers d’Amos pour une seconde fois en deux semaines, cette fois au compte de 7-4, retrouvant ainsi le sentier de la victoire.

La première période a été l’affaire de l’attaquant Anthony Beauregard. Sans doute inspiré par la cérémonie d’avant-match rendant hommage aux anciens combattants, le joueur de centre de 16 ans a été dominant, enfilant ses 7e, 8e et 9e but en l’espace de 15 minutes pour conférer une avance de 3-1 au CAG après le premier tiers.

Beauregard a cogné à la porte dès la 22e seconde de jeu, puis a récidivé à 14:28 et à 16:32 du premier vingt, dont son troisième sur l’attaque massive. Gabryel Paquin-Boudreau et Jérémy Roy se sont faits complices sur deux des trois filets de Beauregard, tandis que Julien Bahl a amassé la première de ses trois mentions d’aide.

Regain de vie des Forestiers

Coriaces, les Forestiers d’Amos n’ont pas jeté l’éponge pour autant et ont entamé une remontée au second tiers.

Deux filets rapides des visiteurs ont chassé le gardien partant Philippe Cadorette, à la faveur de Philippe Desrosiers. Soudainement, les deux formations étaient de retour à la case départ.« L’équipe avait besoin d’un électro-choc après son troisième but. Je nous sentais perdre notre concentration. Un changement s’imposait, de là l’entrée de Desrosiers dans le match », a expliqué l’entraîneur-chef, Martin Cadorette.L’attaquant Alexis Guilbault s’est chargé de redonner les devants aux siens quelques instants plus tard, sur une pièce de jeu orchestrée par Julien Bahl. Bien que rudement mis à l’épreuve par la suite, les Gaulois ont conservé l’avance en deuxième moitié de match.Avec sept minutes à disputer à la rencontre, Mathieu Ayotte, avec son 6e filet de la campagne, a porté le pointage à 5-3. Les Forestiers ont profité d’une supériorité numérique pour se rapprocher à un seul but, mais Joey Ratelle (9e) et David Bédard (4e, inscrit dans un filet désert) ont mis la joute hors de portée.

Un incident disgracieux

Le Stade L.-P.-Gaucher a été le théâtre d’un incident disgracieux à mi-chemin en première période, lorsque le joueur amossois Derek DeMontigny a asséné un coup à la tête d’Anthony Beauregard, un geste vivement contesté par le banc des Gaulois et par les spectateurs. L’instructeur Cadorette a d’ailleurs acheminé la séquence vidéo aux autorités de la ligue afin qu’une suspension soit imposée à DeMontigny.

« C’est exactement le genre de coups qu’on n’apprécie pas voir dans notre sport. On croit que le geste mérite une sanction, et ce, même si Anthony n’a pas subi une blessure grave. Il faut punir l’intention du geste et non la gravité du résultat », a-t-il plaidé.

Les Riverains, à l’arraché

Moins de 24 heures plus tard, au Sportium de Ville Sainte-Catherine, le CAG s’est buté à un gardien en grande forme. Jonathan Wilson, des Riverains du Collège Charles-Lemoyne, s’est dressé devant 31 des 32 tirs des Maskoutains, dont 15 au troisième vingt.

Après une première période sans histoire, les Riverains se sont donné un coussin de deux buts. Le pointage de 2-0 a perduré jusqu’à mi-chemin au dernier tiers, avant qu’Anthony Beauregard n’inscrive son 11e filet de la campagne et son quatrième en deux rencontres, sur des passes de Mathieu Ayotte et David Bédard.Tout comme la veille, le pilote des Gaulois a cru bon d’effectuer un changement de gardien pour fouetter ses joueurs. Cette fois, c’était au tour de Philippe Cadorette de remplacer Philippe Desrosiers entre les poteaux, après le second but du CCL.« Les gars ont bien répondu à l’appel, surtout en troisième période. On a bombardé leur gardien, qui nous a volé à quelques reprises. D’ailleurs, on les a dominés au chapitre des lancers au but et des occasions de marquer. »

Une belle récompense pour six Gaulois

Par ailleurs, le circuit Gauthier a fait connaître l’alignement de ses équipes d’étoiles (joueurs de 15 ans) en vue du Challenge Reebok, qui se déroulera le dimanche 4 décembre, à l’Ancienne-Lorette. Parmi les joueurs sélectionnés, six proviennent du CAG, soit les défenseurs Nicolas Marineau, Julien Bahl et Alexandre Carrier, de même que les attaquants Mathieu Ayotte, Joey Ratelle et Nicolas Kubé-Aubel.

Les participants à cette joute d’étoiles ont été choisis par la Centrale de soutien au recrutement (CSR) de la LHJMQ.

image