31 janvier 2013
Hockey midget AAA
Une 100e victoire pour Martin Cadorette
Par: Maxime Prévost Durand
Jeffrey Truchon-Viel célèbre son 9<sup>e</sup> but de la saison, un tir de la ligne bleue habillement dévié au vol lors d'un avantage numérique contre les Lions du Lac Saint-Louis.

Jeffrey Truchon-Viel célèbre son 9e but de la saison, un tir de la ligne bleue habillement dévié au vol lors d'un avantage numérique contre les Lions du Lac Saint-Louis.

L’entraîneur-chef des Gaulois du Collège Antoine Girouard, Martin Cadorette, a atteint le plateau des 100 victoires dans la Ligue de hockey midget AAA du Québec grâce aux deux victoires en trois parties de son équipe la dernière semaine. Il devient le 23e entraîneur à atteindre ce plateau.

Ces deux victoires ont eu une saveur particulière alors que les Gaulois ont eu le dessus sur les deux formations contre lesquelles ils luttent pour le premier rang de la division Reebok, les Grenadiers de Châteauguay et les Lions du Lac Saint-Louis. Entre temps, ils se sont butés à la meilleure équipe de la ligue, le Blizzard du Séminaire Saint-François, dans une défaite de 5 à 3.

Les astres étaient biens alignés pour cette 100e victoire de Martin Cadorette, 5 à 1 contre les Lions du Lac Saint-Louis dimanche. Pour la seule fois de la saison, les Gaulois ont joué au Complexe sportif Paul-Lemieux, dans la ville de résidence de l’entraîneur-chef, à Saint-Hilaire.Les Lions n’ont jamais été dans le coup, leur frustration sur la glace en a témoigné. L’indiscipline leur a coûté cher puisque les Gaulois ont inscrit quatre de leurs cinq filets en avantage numérique. Avec un homme en plus, Anthony Beauvillier a fait des siennes à deux reprises, Jeffrey Truchon-Viel a habillement fait dévier un tir devant le gardien et Anthony Beauregard a fait scintiller la lumière rouge à son tour. Seul Anthoni Nadeau a déjoué le gardien adverse à égalité numérique, en inscrivant le premier but de la rencontre. Déjà en retard 4 à 0, les Lions ont trompé la vigilance de Francis Lavallée pour la seule fois de la partie en début de troisième période.

Seul faux pas

Les Gaulois avaient toute une commande, vendredi, en affrontant la meilleure équipe de la ligue, le Blizzard du Séminaire Saint-François. Un mauvais début de match a coûté leur a coûté la partie, perdue 5 à 3 au Stade L.-P.-Gaucher.

Le Blizzard a pris une avance de deux points alors que le match franchissait à peine la première minute de jeu. Les Gaulois se sont inscrits au tableau indicateur en fin de deuxième tiers, déjà en retard 3 à 0. Anthony Beauregard a marqué en avantage numérique pour redonner espoir à son équipe.Dès le retour du deuxième entracte, le Séminaire Saint-François a repris une priorité de trois buts, mais le capitaine Anthony Beauregard est revenu à la charge deux fois plutôt qu’une, pour compléter son tour du chapeau et réduire l’écart à seulement un but, le score étant à ce moment 4 à 3. Le numéro 26 a manqué de temps pour compléter le miracle et le Blizzard a filé avec la victoire après un but dans un filet désert.

Avant la 100e vient la 99e

Le 23 janvier, Martin Cadorette a vu son équipe lui fournir une victoire qui le rapprochait un peu plus du cap de la centaine avec un triomphe de 2 à 1 face aux Grenadiers de Châteauguay, un important rival dans la course vers le titre de champion de la division Reebok.

L’attaque a été l’affaire d’Anthony Beauvillier alors qu’il a été l’auteur des deux buts des Gaulois. Il a été nommé première étoile de la rencontre grâce à cette performance.Le classement final de la division Reebok sera déterminé au cours de la prochaine semaine, lors des quatre dernières parties des Gaulois, dont trois seront disputées au Stade L.-P.-Gaucher.Ils affronteront chacune des formations de leur division, soit, dans l’ordre, les Cantonniers de Magog le 1er février, les Grenadiers à Châteauguay le 3 février, les Riverains du Collège Charles-Lemoyne le 6 février et les Lions du Lac Saint-Louis le 8 février.

image