20 février 2013
Dépenses électorales
Une addition salée pour Louise Arpin
Par: Jean-Luc Lorry
La candidate libérale Louise Arpin a été la plus dépensière lors des dernières élections provinciales dans le comté de Saint-Hyacinthe.

La candidate libérale Louise Arpin a été la plus dépensière lors des dernières élections provinciales dans le comté de Saint-Hyacinthe.

L’équipe libérale de Saint-Hyacinthe a misé gros sur la candidature de Louise Arpin en dépensant 65 718 $ lors des dernières élections provinciales, indique le rapport de dépenses électorales de la candidate dont LE COURRIER a obtenu copie.

Publicité
Activer le son

Un investissement qui n’a pas porté fruit puisqu’à l’issue du vote, Louise Arpin s’était classée en troisième position derrière Pierre Schetagne de la CAQ et Émilien Pelletier du PQ.

L’équipe libérale locale est celle qui s’est le plus approchée du montant maximum des dépenses électorales permis fixé à 70 284 $ pour un candidat.Au chapitre financier, Louise Arpin est suivie par l’équipe péquiste qui a consacré une somme de 44 657 $ pour porter son candidat à la victoire. Contrairement au PLQ et au PQ qui disposaient d’un établissement financier à Saint-Hyacinthe pour le fonds électoral, la CAQ avait centralisé les dépenses de ses candidats. « C’est un choix que la CAQ a fait que toutes les dépenses de ses candidats soient gérées par le parti. Aucun candidat n’a engagé de montants et c’est conforme aux lois », précise Carl Charest du Service de l’information du Directeur général des élections.Questionné sur les dépenses du candidat caquiste, le directeur général de la CAQ, Jean-Bernard Villemaire a indiqué que Pierre Schetagne avait dépensé un montant estimé à 12 500 $.À l’instar de la CAQ, les dépenses électorales des autres candidats au poste de député de Saint-Hyacinthe ont été également assumées par les partis politiques qu’ils représentaient.Sur le plan national, le PLQ a dépensé 8,3 M$, le PQ 7,3 M$ et la CAQ 3 M$.

image