9 mars 2017
Les plans du Sheraton ont déjà été revus afin d’ajouter des chambres
Une capacité accrue pour répondre à la demande
Par: Jean-Luc Lorry
Une capacité accrue pour répondre à la demande

Une capacité accrue pour répondre à la demande

Chambre d’hôtel standard du futur hôtel Sheraton. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Chambre d’hôtel standard du futur hôtel Sheraton. Photo Robert Gosselin | Le Courrier ©

Le vif intérêt que suscite l’ouverture d’un nouveau centre de congrès et d’un hôtel Sheraton classé 4 étoiles semble avoir incité le propriétaire de l’établissement hôtelier à voir plus grand. Les Centres d’achats Beauward ont prévu l’ajout de 20 chambres à celles déjà annoncées, ce qui portera sa capacité à 221 chambres dont 27 suites, a appris LE COURRIER.

Publicité
Activer le son

Le vif intérêt que suscite l’ouverture d’un nouveau centre de congrès et d’un hôtel Sheraton classé 4 étoiles semble avoir incité le propriétaire de l’établissement hôtelier à voir plus grand. Les Centres d’achats Beauward ont prévu l’ajout de 20 chambres à celles déjà annoncées, ce qui portera sa capacité à 221 chambres dont 27 suites, a appris LE COURRIER.

« Il y a un engouement incroyable pour les réservations », observe avec enthousiasme Michel Douville, directeur général du centre de congrès de Saint-Hyacinthe et du futur complexe hôtelier.

Pour l’heure, l’équipe des ventes a réussi à planifier pour les cinq prochaines années, 25 congrès et 3500 nuitées dans les trois hôtels de Saint-Hyacinthe.

Le parc hôtelier maskoutain regroupe le futur Sheraton (221 chambres), Le Dauphin Saint-Hyacinthe (98 chambres) et l’Holiday Inn Express & Suites (92 chambres). 

Pour des raisons de concurrence, on ne souhaite pas dévoiler l’identité des congrès qui seront organisés à Saint-Hyacinthe. Par contre, on nous assure que plusieurs évènements associatifs ou corporatifs qui étaient tenus à l’ancien Hôtel des Seigneurs seront de retour à Saint-Hyacinthe.

Dates d’ouverture

Concernant les dates d’ouverture, Michel Douville assure que le centre des congrès sera fonctionnel dès cet automne et l’hôtel Sheraton au printemps 2018.

Sur son site web, la bannière Sheraton fixe la date d’ouverture de son établissement de Saint-Hyacinthe au 1er janvier 2019. 

Selon Michel Douville, ce groupe hôtelier de stature mondiale souhaite se donner une marge de manœuvre. Une façon de procéder habituelle dans l’industrie souligne M. Douville.

Le quartier général des ventes pour le centre des congrès est installé dans un vaste espace luxueux situé dans l’une des tours de bureaux des Galeries St-Hyacinthe. 

Actuellement, il est impossible de réserver dès maintenant des nuitées à l’hôtel Sheraton pour du tourisme d’agrément. 

Chambre témoin

Une chambre témoin a été aménagée dans les bureaux de vente du centre des congrès. 

« Nous voulions être davantage qu’un simple bureau de vente. C’est la raison pour laquelle il est possible de découvrir à quoi ressemblera une chambre standard de l’hôtel Sheraton », mentionne M. Douville.

Cette chambre d’une superficie de 360 pieds carrés sera offerte au prix moyen de 160 $ la nuit. Un panneau coulissant sépare la chambre de la salle de bain. Petite nouveauté : la table de travail est sur roulettes pour agrémenter le congressiste. 

L’équipe de vente pour le centre de congrès et l’hôtel Sheraton est composée de Dany Boulette, directeur des ventes, Joanie St-Maurice, déléguée commerciale pour le marché corporatif et Marie-Eve Brodeur, déléguée commerciale pour le marché associatif.

image