2 juillet 2015
Incendie d’une ferme laitière à La Présentation
Une cause inexpliquée jusqu’à maintenant
Par: Maxime Prévost Durand
L’incendie s’est vite propagé à l’ensemble du bâtiment de la ferme laitière Yeta S.E.N.C., tuant plus de 80 vaches. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’incendie s’est vite propagé à l’ensemble du bâtiment de la ferme laitière Yeta S.E.N.C., tuant plus de 80 vaches. Photo François Larivière | Le Courrier ©

Une semaine après l’incendie qui a ravagé la ferme laitière Yeta S.E.N.C. de La Présentation, de nombreuses questions demeurent sans réponse. Malgré les analyses de la scène, on ignore toujours ce qui a déclenché cet important incendie.

Publicité
Activer le son

Plus de 80 vaches ont péri dans l’incendie survenu dans la nuit du 24 au 25 juin et les dommages sont évalués à plus de 1,5 million de dollars. Il ne reste plus rien du bâtiment agricole.

Puisque l’enquête des pompiers n’a pas permis de déterminer ce qui a causé l’éclatement du brasier, un technicien en scène d’incendie de la Sûreté du Québec s’est rendu sur les lieux. « Nous ne sommes pas en mesure de déterminer ce qui a causé l’incendie pour le moment », a indiqué Ingrid Asselin, porte-parole de la SQ, avant de spécifier qu’il n’y a aucun élément criminel relevé par l’enquête.

La ferme familiale, située sur le rang Salvail Sud à La Présentation, est gérée par Mario Mathieu et son fils Martin depuis de nombreuses années. C’est le père de Mario Mathieu qui en avait fait l’acquisition au départ.

Plus d’une trentaine de pompiers ont combattu l’important incendie pendant près de deux heures avant de maîtriser les flammes. Déjà à leur arrivée, peu après minuit, l’embrasement était généralisé.

En plus du Service de sécurité incendie de Saint-Hyacinthe, qui dessert la municipalité de La Présentation, ceux de Saint-Jude, Sainte-Madeleine et Saint-Denis-sur-Richelieu sont intervenus, principalement avec des camions-citernes en raison de la faible présence de bornes-fontaines dans le secteur.

Cet événement malheureux survient à peine deux semaines après l’incendie d’une autre ferme laitière de la région. Plus de 235 vaches avaient péri lorsque la ferme des Gaudette, à Saint-Denis-sur-Richelieu, s’est envolée en fumée.

image