21 juin 2018
Carte blanche
Une initiative symbolique!
Par: Pierre Bornais

Le mouvement #AcheterCanadien s’est propagé d’ouest en est au cours des derniers jours, en réaction à l’attitude du président américain.

Comme si les Canadiens sentaient le besoin de réagir aux humeurs de leur puissant voisin qui, de toute évidence, traite très mal ses alliés les plus proches.

Au point que le président Trump a affirmé que les Canadiens paieraient très cher l’affront dont il dit avoir été victime de la part de Justin Trudeau, après le G7.

La question a présent est de savoir comment cette campagne évoluera au cours des prochains jours et si elle influencera les dirigeants américains dans leur conduite.

Une chose est déjà assurée, les consommateurs d’ici constateront au fil de leurs emplettes à quel point nous dépendons des produits américains dans la vie quotidienne.

Non seulement pour les produits technologiques (fabriqués en Chine ou aux environs), mais pour notre alimentation quotidienne.

Et cela, même en pleine saison pour les producteurs d’ici qui ne peuvent offrir les produits locaux à des prix défiant une compétition qui ressemble à du dumping!

Et l’évolution de nos habitudes alimentaires nous a conduits à une véritable dépendance face aux produits « exotiques » qui proviennent des États-Unis et d’ailleurs dans le monde.

Personne n’acceptera sans doute de revenir à l’alimentation d’autrefois, avec ses légumes racines en hiver et ses productions limitées et saisonnières.

Dans un tel contexte, le mouvement pourrait n’être que symbolique et limité dans le temps, toutes les campagnes à ce jour pour favoriser plus d’autonomie étant demeurées stériles.

image