14 juin 2012
Une marche pour souligner le travail invisible
Par: Le Courrier
La présidente régionale de l'Afeas, Pierrette Alix, était accompagnée par Christine Poirier, présidente d'honneur et le maire suppléant de Saint-Hyacinthe, André Beauregard pour cette marche aux Galeries St-Hyacinthe.

La présidente régionale de l'Afeas, Pierrette Alix, était accompagnée par Christine Poirier, présidente d'honneur et le maire suppléant de Saint-Hyacinthe, André Beauregard pour cette marche aux Galeries St-Hyacinthe.

Une centaine de femmes étaient attendues aux Galeries St-Hyacinthe le 3 avril lors du quatrième relais de l’Association féminine d’éducation et d’action sociale (Afeas) Richelieu-Yamaska pour sensibiliser la population au travail invisible, soit le travail non rémunéré.

publicité

Depuis 2001, chaque premier mardi du mois d’avril, l’Afeas souligne le travail que font des milliers de personnes chaque jour sans être rémunérées. Avec cette marche, ces femmes veulent que le travail invisible soit reconnu afin d’avoir accès à de meilleurs avantages sociaux.

Le seul homme présent, André Beauregard, maire suppléant de Saint-Hyacinthe, a tenu à démontrer son appui à cette journée spéciale que tient l’Afeas. « C’est une journée pour dire que leur travail compte. Si on mettait des chiffres sur ce que font ces femmes, plus d’un serait étonné », estime-t-il.

image