19 septembre 2019
Une marche pour vaincre les maladies inflammatoires
Par: Rémi Léonard

Michäel Roy en compagnie de Jacques Beaudreault sur la piste d’athlétisme où se tiendra la prochaine marche pour vaincre les maladies inflammatoires, le 6 octobre. Photo gracieuseté

Marcher pour les maladies inflammatoires est devenue une tradition automnale à Saint-Hyacinthe et l’Association des stomisés Richelieu-Yamaska revient donc le dimanche 6 octobre dès 10 h avec une 5e édition de l’activité.

Publicité
Activer le son

Que ce soit pour soutenir un proche ou tout simplement pour la cause, tous les citoyens sont conviés à cette marche de cinq kilomètres qui se déroulera à nouveau sur la piste d’athlétisme du Cégep de Saint-Hyacinthe.

Ceux qui se souviennent de la petite Victoria, dont la touchante histoire a été présentée l’an dernier à la marche, seront ravis d’apprendre que son père, le Maskoutain bien impliqué Michäel Roy, est le président d’honneur de l’activité cette année. Comme toujours, Jacques Beaudreault, président de l’Association des stomisés Richelieu-Yamaska, promet une ambiance chaleureuse où les témoignages inspirants seront au rendez-vous.

L’entrée est gratuite et les participants peuvent se procurer des billets au coût de 10 $ chacun afin de courir la chance de gagner l’un des nombreux prix offerts, en plus de soutenir tout le travail réalisé par l’organisme.

À titre d’exemple, l’association a mis sur pied dernièrement un groupe de soutien pour les personnes stomisées dans l’optique de rejoindre encore plus de personnes. Que ce soit avant, pendant ou après une opération, rencontrer quelqu’un qui a déjà passé à travers la même épreuve permet d’offrir un support moral au patient en plus de l’aider avec une foule d’informations pratiques.

En parallèle, la formation auprès du personnel du milieu de la santé se poursuit également. Dans leurs contacts avec les patients, mieux connaître la réalité d’une personne stomisée peut en effet les aider à améliorer leur approche professionnelle.

Un nouveau projet est par ailleurs en train d’être développé en collaboration avec un institut de recherche afin de trouver des recettes alimentaires mieux adaptées aux personnes vivant avec une stomie et ainsi améliorer leur qualité de vie.

image