20 juin 2019
Nouveau concept pour animaux de compagnie
Une Maskoutaine souhaite implanter le Toutourisme
Par: Jean-Luc Lorry

La Maskoutaine Diane Angers espère que Saint-Hyacinthe sera pionnière en matière de Toutourisme au Québec. Photo François Larivière | Le Courrier ©

L’hôtel Sheraton de Saint-Hyacinthe réserve un étage complet à la clientèle accompagnée d’un animal de compagnie. Photo Alexanne Phaneuf

Fervente défenderesse des animaux, la Maskoutaine Diane Angers souhaite que Saint-Hyacinthe devienne la première municipalité au Québec à offrir un circuit récréotouristique destiné aux visiteurs accompagnés d’un animal de compagnie.

publicité

Mme Angers souhaite implanter le concept de Toutourisme, une initiative mise en place en 2007 dans la ville de Troyes en France. Dans cette municipalité qui compte environ 60 000 habitants, on a créé pour les touristes qui possèdent un chien l’Office du Toutourisme.

« Il s’agit d’un service complémentaire offert dans un bureau de tourisme destiné à accueillir les propriétaires d’animaux de compagnie ou les visiteurs avec leur chien tout en maximisant les endroits où les toutous seront admis », indique en entrevue au COURRIER Diane Angers, présidente de Toutourisme Québec.

Le visiteur reçoit une trousse composée d’un guide où sont indiqués les endroits où les animaux de compagnie sont acceptés ainsi qu’un bol, un sachet de friandises et un sac de ramassage.

« Je pense que Tourisme Saint-Hyacinthe pourrait se prévaloir du label Office du Toutourisme afin d’accueillir les visiteurs, touristes et congressistes avec leur chien », estime Mme Angers.

Celle-ci précise que 10 municipalités françaises ont imité Troyes en étant désignées comme ville du Toutourisme.

Hôtels pour toutous

L’hôtel Sheraton de Saint-Hyacinthe déroule déjà le tapis rouge à nos compagnons à quatre pattes en dédiant un étage complet aux visiteurs accompagnés de leur chien.

« Ce service est offert sans frais supplémentaire. Nous mettons dans la chambre un coussin pour le confort du chien, un bol pour l’eau et un petit jouet. Les chiens sont également tolérés dans l’enceinte du centre de congrès », précise Michel Douville, directeur général de l’hôtel Sheraton et du Centre de congrès de Saint-Hyacinthe.

Le second établissement hôtelier qui accepte les chiens à Saint-Hyacinthe est le Holiday Inn Express & Suites. Contrairement au Sheraton, on demande un coût supplémentaire de 30 $ par animal de compagnie et par nuitée.

Au niveau de la municipalité, Diane Angers souhaiterait que le parc Les Salines soit accessible aux chiens tenus en laisse.

« La question est étudiée par les équipes en place en vue de réviser le plan directeur du parc. Notre règlement concernant les chiens date de plusieurs années. Les valeurs évoluent dans ce domaine. C’est un dossier sur lequel les élus vont devoir se pencher », indique Brigitte Massé, directrice des communications à la Ville de Saint-Hyacinthe.

La présidente de Toutourisme Québec constate que le seul endroit dédié exclusivement aux animaux de compagnie à Saint-Hyacinthe est un parc canin.

« Le Toutourisme pourrait créer des circuits, répertorier et identifier tous les endroits où le chien sera accueilli avec son propriétaire pour découvrir la ville et la région sous tous ses aspects pendant les quatre saisons », souligne Diane Angers.

Cette dernière a contacté la direction des Galeries St-Hyacinthe pour évaluer la possibilité d’un projet pilote afin de rendre accessible le centre commercial à tous les représentants de la race canine.

Pour le moment, seuls des chiens permettant d’être tenus dans les bras de leurs maîtres sont acceptés aux Galeries St-Hyacinthe ainsi que les chiens d’assistance.

« Nous ne sommes pas opposés à l’idée d’accueillir tous les types de chiens dans le centre commercial. Il est normal de s’adapter aux nouvelles réalités, mais nous devons avant tout protéger notre clientèle », mentionne André Brochu, directeur général des Galeries St-Hyacinthe.

Café canin

Dans les commerces maskoutains, deux nouveaux endroits permettront à la clientèle de venir prendre un café avec son animal de compagnie.

L’Albert Café, une formule de café canin situé dans la boutique Les passions de Manon au centre-ville, a annoncé son ouverture pour le 30 juin.

À partir du 1er septembre, un second café canin, installé les locaux de l’ancienne friterie Laurier, ouvrira ses portes. Chez Luc offrira à la clientèle un concept de Café bistro et animalerie.

image