8 juin 2020
NON NON OUI
Une nouvelle boutique de tissus ouvre à Saint-Hyacinthe… et défie la Covid
Par: Le Courrier

La propriétaire de la nouvelle boutique de tissus et d’accessoires de couture NON NON OUI, Noémie Zicat

Saint-Hyacinthe Technopole et la MRC des Maskoutains vous proposent une série de textes sur le travail et les initiatives des entreprises d’ici pendant cette période de bouleversements liés à la COVID-19.

Publicité
Activer le son

Noémie Zicat se souviendra sans doute longtemps des premières semaines de son parcours d’entrepreneure. Le 10 mars dernier, elle ouvrait les portes de NON NON OUI, sa nouvelle boutique de tissus et accessoires de couture située sur la rue Dessaulles à l’angle du boulevard Choquette. La suite fait désormais partie de l’histoire : à peine quelques jours plus tard, la fermeture temporaire des commerces était décrétée.

Mais les activités de ce nouveau commerce n’ont pas été mises en pause pour autant. Fort heureusement pour elle, son plan d’affaires incluait des activités de vente en ligne, de sorte qu’un site Internet transactionnel a été mis en ligne en même temps que le début de ses activités.

« Tout notre inventaire est disponible pour des commandes en ligne qui peuvent ensuite être livrées rapidement à domicile ou collectées directement au magasin », souligne Noémie Zicat. Le site offre plus de 400 tissus et produits pour les amateurs de couture. Une variété qui a permis à la jeune entreprise de se monter une banque de clients qui va au-delà de la région maskoutaine et même au-delà du Québec avec plusieurs commandes qui ont été placées par des clients d’autres provinces.

Il faut dire que la boutique a la particularité d’offrir des tissus aux motifs « à la mode », mais aussi qui sont, pour la plupart, écologiques et biologiques. Certains font même l’objet de la certification Gots, pour les textiles issus de l’agriculture biologique, ou Oeko-Tex, qui confirme qu’ils sont exempts de substances nocives. Cette dernière est particulièrement recherchée pour la confection de vêtements pour enfants ou pour personnes ayant la peau sensible.

« Ma philosophie d’affaires est basée sur le fait que plus un tissu est de qualité, plus les produits qu’il aura servi à confectionner dureront longtemps. C’est pourquoi il m’est si important d’offrir le plus possible de tissus biologiques et/ou certifiés possibles. C’est une façon de contribuer à l’écologie et à l’économie circulaire », précise madame Zicat.

C’est d’ailleurs cette façon de voir les choses et son amour de la couture qui ont poussé cette dernière vers l’ouverture de son commerce. Un projet qui l’a menée a complété le programme Lancement d’une entreprise offert aux futurs entrepreneurs par l’École professionnelle de Saint-Hyacinthe.

Mais le nom de la boutique, d’où vient-il? Celui-ci ne manque pas d’intriguer les clients. « NON NON OUI, ça représente un processus décisionnel. Le mien, tout le temps, et celui de bien des gens. Je suis lente à prendre des décisions, importantes ou pas. Alors quand vient le temps de coudre quelque chose, je mets des tissus ensemble, je change d’idée, j’essaye autre chose, etc. Ça donne non, non, oui! Mais il y a aussi le sens de mettre l’importance sur nos choix, parce qu’acheter, c’est voter! Quand les gens choisissent des tissus biologiques ou certifiés, ils votent pour des produits sans substances nocives », conclue madame Zicat.

Avec l’ouverture permise des commerces, les clients peuvent désormais visiter la boutique sur rendez-vous, du moins le temps que tout soit en place pour une réouverture normale. D’ici là, une visite sur le site www.nonnonoui.com demeure la meilleure façon de faire ses achats auprès de cette nouvelle boutique maskoutaine.

Pour des façons simples et sécuritaires de soutenir nos entreprises locales, visitez le site vitrinemaskoutaine.com.

Par Donovan St-Hilaire
Saint-Hyacinthe Technopole

image