17 novembre 2011
Faculté de médecine vétérinaire
Une référence scientifique mondiale honorée
Par: Jean-Luc Lorry
Le D<sup>r</sup> Bernard Vallat a reçu un doctorat <em>honoris causa</em> de l'Université de Montréal.

Le Dr Bernard Vallat a reçu un doctorat honoris causa de l'Université de Montréal.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE), le Dr Bernard Vallat, a reçu un doctorat honoris causa de l’Université de Montréal pour une carrière jugée exceptionnelle par ses pairs.

« C’est la première fois dans l’histoire de la Faculté de médecine vétérinaire de Saint-Hyacinthe que l’on procède à la remise d’un doctorat honorifique. Le Dr Vallat est un homme d’exception qui a repoussé les limites de la recherche et de la science », a déclaré avec admiration Guy Breton, recteur de l’Université de Montréal et Maskoutain d’origine.

De nationalité française, le Dr Vallat a développé son expertise en santé animale en oeuvrant pendant 17 ans dans des pays en voie de développement. Il s’est consacré à la formation des éleveurs sahéliens. Par la suite, il a dirigé les opérations d’éradication de maladies infectieuses animales au Zaïre et en Centrafrique.Au cours de sa brillante carrière, il a notamment occupé le poste de chef des services vétérinaires officiels français. Cette fonction lui a permis de participer étroitement à la gestion de crises sanitaires majeures comme celle de la vache folle dans les années 1990. « Le vétérinaire n’est pas seulement le médecin des animaux, mais il aide à prévenir les grandes pandémies d’origine animale. C’est une profession clé pour lutter contre les maladies animales », a déclaré le Dr Vallat après avoir reçu son prestigieux doctorat des mains de la direction de l’Université de Montréal.Fondée en 1924, l’OIE est une organisation intergouvernementale dont la mission première est d’améliorer la santé animale à l’échelle planétaire. En 2011, l’OIE regroupe 178 pays membres.

image